Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Inflation et consommation : les ménages français face à un dilemme croissant





Le 12 Avril 2023, par Paolo Garoscio

Malgré une baisse significative des ventes en volume, les supermarchés français enregistrent une hausse de leur chiffre d'affaires, principalement due à l'inflation. Les ménages sont contraints de faire des choix drastiques pour gérer leur budget face à cette situation.


Les ménages français réduisent leurs achats en grande surface

Face à une inflation persistante en France, avec une hausse de 5,6% en mars 2023 selon l'Insee, et une augmentation de plus de 15% pour l'alimentation, les ménages français doivent s'adapter pour gérer leur budget mensuel. Les dépenses contraintes, telles que les factures d'énergie, les loyers et les assurances, ne laissant que peu de marge de manœuvre, les ménages réduisent principalement le budget des courses.

D'après l'institut Circana, les achats en grande surface ont baissé de 5% en volume au premier trimestre 2023 par rapport à l'année précédente, et même de 9% sur la dernière semaine de mars 2023. Certains produits sont particulièrement touchés par cette baisse de consommation. Les ventes du rayon épicerie salée ont chuté de 18,3% sur un an la dernière semaine de mars 2023, suivies de près par celles des féculents (-26,4%) et des huiles (-53,1%). Les rayons entretien et hygiène souffrent également de ces arbitrages budgétaires.

Les distributeurs enregistrent une hausse de leur chiffre d'affaires

Malgré les efforts des ménages pour réduire leurs dépenses, la situation ne s'améliore pas. En effet, le chiffre d'affaires de la grande distribution progresse, soutenu par l'inflation et l'échec du panier anti-inflation. Selon Circana, le chiffre d'affaires des distributeurs a augmenté de 7% la dernière semaine de mars 2023, alors que les ventes en volume diminuaient de 9,2%. Les Français achètent donc moins, mais paient plus cher. Cette hausse du chiffre d'affaires est également marquée sur une période plus longue. Entre les trois premiers mois de 2023 et la même période en 2022, il a grimpé de 9,1%. Par rapport au premier trimestre 2019, l'augmentation atteint même 18,1%.

Les conséquences de cette situation sont nombreuses. Certains produits jugés superflus sont délaissés, tandis que d'autres, plus essentiels, comme les produits d'entretien et d'hygiène, voient également leurs ventes s'effondrer, respectivement de 17% et 15,5% sur un an la dernière semaine de mars 2023. Malgré ces baisses, la grande distribution continue de voir son chiffre d'affaires augmenter, alimentant un cercle vicieux dont les ménages peinent à sortir.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Les Arpents du Soleil: un vignoble normand dans la cour des grands

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence"

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"











Rss
Twitter
Facebook