Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Informatique : le français Atos achète l’américain Syntel





Le 23 Juillet 2018, par

Atos a réalisé une belle opération d’acquisition en achetant Syntel. La SSI française débourse 3,4 milliards de dollars pour cette entreprise américaine spécialisée dans le traitement de données.


Syntel, qui emploie 23 000 salariés, exerce ses activités principalement dans les secteurs de l’assurance de la finance. Une complémentarité « en termes d'offres de services, de clients et de géographie » avec Atos est saluée par Thierry Breton, le patron du groupe français dans le communiqué. Le rapprochement des deux entreprises va ainsi permettre à Atos d’accroître « considérablement » sa présence en Amérique du Nord. Cette acquisition intervient dans un contexte compliqué alors que les États-Unis deviennent un marché difficile en raison de la guerre commerciale de Donald Trump contre le reste du monde.

Au printemps, Thierry Breton avait souhaité poursuivre la croissance externe d’Atos et notamment aux États-Unis. L’entreprise venait d’échouer à acheter Gemalto, spécialiste français des cartes SIM qui est finalement tombé dans l’escarcelle de Thales. Néanmoins, malgré le joli coup de Syntel, les investisseurs ont boudé le titre Atos qui a chuté de 7% à la mi-journée. Les résultats semestriels, dévoilés dans la foulée de l’annonce de cette acquisition, ont assombri les perspectives d’avenir. La croissance d’Atos s’est établie à 1,7% au premier semestre, tandis que le groupe affiche une marge opérationnelle de 545 millions d’euros (soit 9% de son chiffre d’affaires).

Quant au résultat d’exploitation, il a été de 342 millions, un résultat pouvant en hausse de 4,4%. Mais les analystes, en particulier ceux de Bank of America et Merrill Lynch, n’ont pas appréciés ces chiffres en-deçà de leurs prévisions. Quoi qu’il en soit, les objectifs d’Atos demeurent une croissance organique comprise entre 2 et 3% pour 2018.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : informatique

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising









Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »









Rss
Twitter
Facebook