Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

JO 2024 : les prix des locations touristiques chutent à Paris





Le 5 Juillet 2024, par La rédaction

À moins d'un mois des Jeux Olympiques de Paris, la demande pour les locations meublées touristiques reste faible, entraînant une baisse significative des prix. Les propriétaires, qui espéraient un regain d'intérêt de dernière minute, sont confrontés à une saturation du marché.


La demande en berne malgré l'approche des Jeux Olympiques

À l'approche des Jeux Olympiques de Paris, prévus pour le 27 juillet, les propriétaires de locations meublées touristiques sont confrontés à une réalité décevante. La demande, tant des touristes étrangers que français, reste faible. Alors que les touristes étrangers ont pour la plupart réservé leur logement plusieurs mois à l'avance, les voyageurs français se font toujours attendre. Cette situation entraîne une surabondance de l'offre, avec pas moins de 15.000 nouveaux logements recensés sur les plateformes de location comme Airbnb au cours des trois derniers mois.

Cette surabondance de l'offre a un impact direct sur les prix des nuitées. Selon les statistiques fournies par le groupe OptiRental, spécialisé dans la commercialisation des meublés de tourisme, les prix des locations touristiques ont chuté de 11 % à Paris au cours des sept derniers jours. Le prix moyen d'une nuitée, toutes surfaces confondues, est désormais de 302 euros, soit une baisse de 70 % par rapport à la fin de l'année dernière, où le prix moyen dépassait les 1.000 euros.

« Les données les plus récentes révèlent un taux d’occupation des meublés de tourisme pour la période des Jeux similaire à celui de l’année précédente », explique Vasilije Budimlija, fondateur du groupe OptiRental. Face à cette faible demande, les prix ne peuvent que diminuer.

Saturation du marché immobilier touristique

Le marché des locations meublées à Paris connaît une saturation importante, particulièrement visible dans la baisse des prix des différents types de logements. Le prix d'une nuitée dans un studio est passé sous la barre des 200 euros (193 euros), enregistrant une baisse de 7 % sur les sept derniers jours. Les prix des deux-pièces (299 euros en moyenne), trois-pièces (518 euros) et quatre-pièces suivent la même tendance, avec une baisse moyenne de 11 %.

En revanche, les prix restent plus élevés dans les quartiers chics comme le 8e arrondissement, où la nuitée atteint en moyenne 211 euros, enregistrant une hausse de 9 %. Si cette situation est un coup dur pour les propriétaires parisiens, elle présente en revanche une opportunité pour les futurs spectateurs des Jeux Olympiques qui n'ont pas encore réservé leur logement. Il est désormais possible de trouver des tarifs plus abordables pour des nuitées à Paris pendant cette période. 

À moins d'un mois des Jeux Olympiques de Paris, le marché des locations meublées touristiques connaît donc une période de baisse des prix en raison d'une demande faible et d'une saturation de l'offre. Cette situation, certes défavorable aux propriétaires, pourrait profiter aux spectateurs des Jeux à la recherche de logements abordables.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Les Arpents du Soleil: un vignoble normand dans la cour des grands

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence"

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"











Rss
Twitter
Facebook