Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le réseau social français BeReal racheté par Voodoo





Le 13 Juin 2024, par La rédaction

Voodoo, leader français de l'édition de jeux et applications mobiles, acquiert BeReal, le réseau social qui a conquis les jeunes avec son concept basé sur l'authenticité. Avec cette acquisition à 500 millions d’euros, Voodoo entend relancer la croissance de BeReal, dont l'expansion s'est stabilisée ces dernières années.


Voodoo se renforce dans le secteur des réseaux sociaux

Voodoo, éditeur français de jeux mobiles et applications, a annoncé l'acquisition de BeReal pour un montant de 500 millions d’euros. BeReal, lancé en 2019 par Alexis Barreyat et Kevin Perreau, a rapidement gagné en popularité grâce à son concept unique. L’application, qui compte aujourd'hui 40 millions d'utilisateurs actifs dans le monde, incite ses membres à partager une photo spontanée chaque jour, capturée à un moment précis via les caméras avant et arrière du smartphone.

Cette acquisition marque la plus grande opération de l’histoire de Voodoo. Connu pour ses jeux « hyper casual », le groupe se diversifie de plus en plus vers les applications sociales, un secteur où il détient déjà le réseau social Wizz. « Voodoo a un track record impressionnant en matière de développement de ses applications mobiles d'un point de vue technique comme marketing », a déclaré Alexis Barreyat, directeur général de BeReal. Il espère que cette acquisition permettra à BeReal de s'engager sur la voie d'une croissance durable.

Comment rentabiliser BeReal ?

Malgré une croissance rapide initiale, l'expansion de BeReal a ralenti ces deux dernières années. Pour relancer la plateforme, Voodoo envisage d'exploiter ses ressources et son expertise en marketing. « BeReal se trouve aujourd'hui à un moment charnière de son développement », a affirmé Voodoo dans un communiqué. En février dernier, BeReal a introduit de nouvelles fonctionnalités, notamment des collaborations avec des marques et des célébrités telles que le PSG, Joe Jonas et Gabriel Attal. Cependant, ces ajouts n’ont pas encore permis d'accélérer significativement la croissance de l'application.

Voodoo devra également aider BeReal à trouver un modèle économique viable. Actuellement, la plateforme ne génère pas de revenus et se retrouve à court de liquidités. Selon le Financial Times, Alexandre Yazdi, cofondateur de Voodoo, privilégierait un modèle basé sur la publicité plutôt que sur les abonnements payants pour rendre BeReal rentable. Le succès de cette opération repose également sur le changement de direction au sein de BeReal. Aymeric Roffé, actuel directeur général de Wizz, prendra la tête de BeReal, tandis qu’Alexis Barreyat restera impliqué à court terme.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Les Arpents du Soleil: un vignoble normand dans la cour des grands

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence"

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"











Rss
Twitter
Facebook