Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le yuan dans la cour des grands





Le 30 Novembre 2015, par Aurélien Delacroix

Le yuan fait désormais partie des devises qui comptent. Nul n'en doutait, au vu de la puissance de l'économie chinoise, mais le FMI a intronisé la monnaie dans le saint des saints : elle fait désormais partie des Droits de tirage spéciaux (DTS).


© Shutterstock/EconomieMatin
© Shutterstock/EconomieMatin
Créés en 1969 afin d'assurer le système de parités fixes décidés à Bretton-Woods, ces DTS sont une sorte de réserve de devises qui permettent de compléter les réserves de change des pays. Ces DTS ont ainsi servi en 2009, en pleine crise financière. Les pays échangent ces droits contre les monnaies présentes dans les DTS. 

Jusqu'à présent, les droits de tirage étaient composés de quatre devises : le dollar, la livre sterling, l'euro et le yen. Le yuan en fera bientôt partie, sans doute à hauteur de 14% dans un premier temps. Tout cela fait évidemment les affaires de la Chine, qui voit ainsi son influence grandir, même si cela a demandé de sérieux efforts d'adaptation et des réformes en profondeur.

La Chine va ainsi s'émanciper un peu plus du dollar et présenter le yuan comme une monnaie d'échange valable sur le marché international. Le FMI était au départ réticent pour intégrer le yuan dans les DTS, prônant une décision en septembre 2016. Il faut croire que la pression chinoise — et les réformes — ont su faire changer d'avis le fonds international.



Tags : yuan

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Les Arpents du Soleil: un vignoble normand dans la cour des grands

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence"

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"











Rss
Twitter
Facebook