Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Pass Navigo : vers un remboursement pour le mois de décembre 2019 ?





Le 8 Janvier 2020, par Paolo Garoscio

Les Franciliens ont été les plus touchés par la grève dans le secteur des transports contre la réforme des retraites d’Emmanuel Macron. Une situation liée à la forte mobilisation des employés de la RATP et aux perturbations sur le réseau Transilien, géré par la SNCF. Les usagers pourraient néanmoins voir leur abonnement être remboursé.


La Fnaut veut le remboursement intégral du Pass Navigo

Pixabay/bogitw
Pixabay/bogitw
Si la grève n’est pas encore terminée et est devenue la plus longue de l’histoire de la SNCF, la Fédération nationale des associations d’usagers des transports (Fnaut) monte au créneau. « Alors que les abonnés au Navigo annuel ont été prélevés pour le mois de janvier, il est nécessaire que SNCF et RATP, en lien avec IDF Mobilités, annoncent très rapidement le dédommagement des usagers pour le mois de décembre. »

Aucune annonce n’a pour l’instant été faite par les deux entreprises, mais cette éventualité a des chances de devenir réalité : la SNCF a déjà remboursé de nombreux tickets de train pour la période des vacances de Noël, particulièrement perturbée par les grèves. Et la région Île-de-France semble du côté des usagers : une bonne nouvelle, sa présidente, Valérie Pécresse, étant également à la tête d’Île-de-France Mobilités.

Une facture très salée à l’horizon ?

Une réunion entre la RATP, la SNCF et la région Île-de-France est prévue, à ce sujet, mercredi 8 janvier 2020. Un point risque de coincer, du côté des deux entreprises de transport : le coût des remboursements. Alors que le Pass Navigo est à prix unique (75,20 euros par mois pour l’ensemble des zones 1 à 5), la facture pourrait atteindre près de 200 millions d’euros en cas de remboursement intégral de l’ensemble des usagers.

Une somme très élevée qui s’ajoute à la facture de la grève, estimée à plus de 700 millions d’euros pour la RATP et la SNCF, et qui grossit de jour en jour. Les deux entreprises perdent, en moyenne, 20 millions d’euros par jour.

 




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook