Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Pourquoi devenir franchisé ?





Le 27 Avril 2022, par Partenaire

Pour devenir indépendant, plusieurs alternatives s’offrent aux entrepreneurs. En France, la franchise est l’un des réseaux les plus utilisés. Selon des statistiques de l’observatoire de la Franchise, on compte environ 1 927 franchises pour 78032 franchisés sur le territoire. Et ces chiffres datant de 2020 ont évolué au fil des années. Les entrepreneurs font confiance à ce modèle de commerce principalement en raison de sa rentabilité. Si vous comptez vous lancer dans cette aventure, cet article vous aidera à prendre vos marques. Vous pourrez aussi prendre conscience des garanties et avantages qu’offre ce type de collaboration.



Qu’est-ce qu’une franchise ?


La franchise est un contrat par lequel une entreprise dénommée "franchiseur" donne le droit à un "franchisé" d’utiliser son enseigne pour développer une activité quelconque. Le contrat de Franchise Directe contient généralement des conditions qui peuvent être classées en droit comme des devoirs et obligations.

Ces conditions diffèrent selon les franchiseurs, mais l’accord est souvent lié à des commissions payables par le franchisé. Il peut s’agir de commissions directes ou indirectes selon le type de contrat franchise. En France, c’est la Loi Doubin (n°89-1008 du 31 décembre 1989) inscrite au code de commerce L330-3 qui régit ce domaine.
 

Les différentes catégories de franchises


Il existe principalement trois types de franchises. La franchise de distribution permet au franchisé de commercialiser dans son magasin des produits exclusifs du franchiseur. Dans ce cas de figure, le franchisé ne s’occupe que de la distribution. Le travail de production est réservé au franchiseur. Il existe aussi la franchise de services qui exige du franchisé une prestation de divers services sous la bannière du franchiseur. Tous les moyens sont mis en œuvre par le franchisé pour offrir ces services conformément aux directives et au concept du franchiseur.

Dans le cadre d’une franchise industrielle, le franchisé a le droit de fabriquer localement les produits de la marque du franchiseur. Le processus de fabrication doit être conforme à celui du franchiseur dans le strict respect des règles et instructions qui définissent l’accord. La franchise restauration en est un exemple palpable. Ce sont les principaux formats de la franchise, mais certains contrats peuvent contenir des dispositions spéciales.
 

Comment devenir un bon franchisé ?


Si l’intégration d’un réseau franchise peut être tentante, il est nécessaire d’avoir en amont de bonnes bases. Une préparation adéquate permet au futur franchisé de convaincre le franchiseur et de faire des bénéfices dans de brefs délais. Un bon franchisé doit étudier dans les moindres détails le franchiseur qu’il convoite ainsi que ses activités. Une documentation poussée ainsi que l’approche directe vous permettront d’acquérir les informations sur la culture d’entreprise de cette dernière et ses procédés.

Il est aussi important d’avoir des notions sur le savoir-faire du franchiseur. La formation est la solution adéquate dans ce cas. Vous pourrez toutefois vous entourer des professionnels du domaine, car avoir une équipe compétente est aussi l’une des clés du succès pour tout franchisé. Outre les prérequis au niveau du fonctionnement, vous devriez aussi établir un business plan solide. Cela vous aidera à séduire le franchiseur, mais aussi à débloquer les investissements.
 

Les avantages de la franchise


Durant la collaboration, le franchisé bénéficie de tous les avantages liés à l’entrepreneuriat tel que l’indépendance, mais profite aussi de quelques avantages particuliers du réseau franchise.
 

Profiter d’une image de marque déjà établie


Toute entreprise franchise dispose à l’avance d’une réputation solide. Ce sont généralement des groupes à succès qui veulent conquérir plus de régions. Cela permet à l’entrepreneur moyen avec qui une collaboration de franchise est actée de bénéficier de cette image de marque. Le franchisé hérite de l’intégralité de l’enseigne commerciale. Il s’agit du nom, de la charte graphique, du logo et d’autres éléments d’identification.

La notoriété du franchiseur vous permet de prendre une avance considérable sur la concurrence bien avant même le lancement. Avec cet avantage de départ, vous pourrez constituer une clientèle stable. En tant que franchisé, vous aurez la possibilité de vous concentrer sur les autres aspects du développement de votre commerce. La tâche vous incombera de surfer sur cette réputation pour conquérir plus de parts de marché et accroitre votre chiffre d’affaires.
 

L’avantage du savoir-faire


Il est nécessaire d’avoir des connaissances poussées sur l’activité du franchiseur bien avant la demande de collaboration. Mais après la signature du contrat, vous aurez à apprendre beaucoup avec un manuel opératoire à la clé. Les enseignes procèdent aussi à des formations pour actualiser ou faire évoluer le savoir-faire du franchisé. Cela va dans l’intérêt du franchiseur qui tient à garder sa réputation intacte.

Mais le franchisé profite aussi au maximum de ce transfert de connaissances. Les secrets du concept du franchiseur sont transmis dans le cadre du contrat. Même si ces informations relèvent du secret professionnel, elles permettent au franchisé d’acquérir des notions complémentaires.
 

Bénéficier d’un accompagnement continu


  Le franchisé peut se faire accompagner par le franchiseur pour pousser son commerce plus haut. Cela peut comprendre des aides à la gestion de l’activité et des formations continues. Le franchiseur fait généralement preuve d’une grande disponibilité pour ses franchisés. Des canaux de communication spéciaux peuvent être mis en place pour répondre aux inquiétudes des franchisés. L’accompagnement peut se faire aussi bien au début de l’activité que pendant la collaboration. Certains franchiseurs s’impliquent dans le choix de la surface vente et même l’établissement du business plan.
 

Recherche de financement facile


Pour adhérer à une franchise, un apport de fonds propres est nécessaire, mais des contributions externes vous feront évoluer sereinement. Et avec la notoriété du franchiseur, les banques et les divers investisseurs vous feront plus confiance. Cependant, il ne s’agit pas du seul avantage financier de la franchise. Le franchiseur peut aussi vous aider dans les démarches afin de bénéficier plus facilement du financement requis.
 

Frais de communication allégés


En tant que franchisé, vous n’aurez pas besoin de déployer assez de moyens pour communiquer. Le franchiseur met en œuvre un plan de communication général qui peut vous être bénéfique. De votre côté, juste quelques actions complémentaires vous permettront d’attirer de la clientèle. Le coût de la communication et de la publicité devient ainsi réduit et vous pourrez investir cet argent dans le développement du commerce.



Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook