Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Quel est le budget pour vivre décemment ?





Le 6 Mars 2015, par

Quel salaire faut-il avoir pour vivre convenablement aujourd’hui en France ? L’Observatoire national de la pauvreté et de l’exclusion sociale (ONPES) a sorti la calculatrice.


(c) Shutterstock/EconomieMatin
(c) Shutterstock/EconomieMatin
D’après cet organisme, une personne seule, vivant dans un logement social dans une ville moyenne doit gagner 1 424 euros. Un couple avec deux enfants doit générer 3 284 euros. Ce rapport annuel a été élaboré avec l’aide d’experts et de citoyens en prenant pour référence les villes de Tours et de Dijon.

Partir en vacances deux semaines par an, pratiquer des activités physiques et culturelles, dîner avec des amis, acheter des cadeaux, conduire une voiture d’occasion, sans oublier les achats indispensables pour la vie de tous les jours (hygiène, alimentation…) : tout cela a été pris en compte et dûment calculé.

Le calcul de ces budgets permet de déterminer la pauvreté de certaines catégories de foyers. Les familles monoparentales sont ainsi pauvres à 55% (le seuil de pauvreté se situant à 987 euros par mois), et ne possèdent pas de moyens suffisants pour vivre décemment à 40%. Les couples avec deux enfants sont 12% à vivre dans la pauvreté. 


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : budget, salaire

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

Entretien avec Ignacio de la Torre : "Nous vivons le début de la fin de « l’argent bon marché » !"

Fabrice Lépine, DG de Wonderbox : "Nos partenaires sont les premiers ambassadeurs de notre marque"

Vincent Stellian, président de Quietalis : « Nos clients et nos partenaires nous font confiance parce que nous sommes indépendants »

Citelum veut "prolonger la vie au-delà de la tombée de la nuit." Jean-Daniel Le Gall, directeur général adjoint.

Agriculture : le printemps européen du ministre Stéphane Travert

Olivier Maes, le monde comme territoire de marque.

Homelike Home, la Dream Team de la chasse immobilière en France

Mode : la vraie révolution digitale a juste démarré
















Rss
Twitter
Facebook