Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Russie : faillites en cascade dans le secteur du tourisme





Le 4 Août 2014, par

En trois semaines, quatre voyagistes russes ont fermé boutique coup sur coup, laissant sur le carreau des dizaines de milliers de touristes en Europe.


(c) Shutterstock/EconomieMatin
(c) Shutterstock/EconomieMatin
Le cas le plus emblématique est celui de la société Labirint, dont la faillite laisse sur le carreau 27 000 touristes en Turquie. Le pays n'a pas fait de cadeau à ces victimes collatérales, en les expulsant de leur hôtel dès que leur période de réservations a été échue. Le service Touraide tente de porter secours à ces touristes qui se trouvent privés de billet de retour, mais les départs restent difficiles en cette période très achalandée — la Turquie constitue le principal lieu de villégiature des Russes.
 
Labirint explique que la valeur du rouble a eu un fort impact sur le pouvoir d'achat de ses clients, sans oublier une situation économique et politique extrêmement difficile due en grande partie aux événements ukrainiens. La politique des sanctions adoptée par l'Europe et les États-Unis se fait d'ores et déjà ressentir : non seulement le rouble a perdu 11% de sa valeur, mais encore l'économie toute entière du pays est désormais touchée. Les capitaux ont commencé à fuir tandis que la récession frôlait déjà avant les sanctions.
 
L'Agence fédérale du tourisme de Russie craint que ces fermetures de voyagistes ne soient pas terminées. Un « effet domino » est à craindre alors que 3,5 millions de touristes sont éparpillés un peu partout dans le monde (surtout en Europe).
 
Cet effet s'est fait ressentir avec la faillite récente de Drbroliot, la filiale low cost d'Aeroflot, fleuron national du transport aérien. Et les mauvaises nouvelles ne sont sans doute pas terminées pour l'économie russe…


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class














Rss
Twitter
Facebook