Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Après Camaïeu, craintes sur la santé financière de Go Sport





Le 19 Décembre 2022, par Aurélien Delacroix

Après Camaïeu, Go Sport ? La justice se penche actuellement sur les comptes de la chaîne de magasins spécialisés dans les articles sportifs, propriété du groupe HPB… qui possédait aussi l'enseigne de prêt-à-porter.


Go Sport est-il en cessation de paiement ?

Le groupe Hermione, People and Brands (HPB), la branche distribution de la Financière immobilière bordelaise (FIB), a beau assurer du contraire, il semble bien que Go Sport soit en grande difficulté. Le tribunal de commerce de Grenoble a convoqué la direction de l'enseigne pour s'assurer que l'enseigne ne sera pas en cessation de paiements à court terme. Dans un communiqué paru début décembre, elle tente pourtant de rassurer : « Go Sport n'est pas en cessation de paiement ».

Mais les syndicats du groupe ainsi que le comité social et économique ne sont pas convaincus. Dans le cadre d'une procédure de droit d'alerte économique, ils ont ainsi demandé à la justice la mise en place d'un administrateur judiciaire. Malgré les assurances données au début du mois, HPB a tout de même demandé la semaine dernière l'ouverture d'une procédure de conciliation, ce qui lui permettrait de négocier avec les créanciers en toute confidentialité. Ce n'est pas encore une cessation de paiement, mais pas loin.

Le sort de 2.000 salariés dans la balance

Depuis le refus par les commissaires aux comptes de la validation des données financières de l'enseigne d'articles sportifs, les représentants du personnel craignent une cessation de paiement. Ils observent qu'il y a très peu de produits dans les rayons, et pour cause : les fournisseurs ont peur de ne pas être payés pour leurs articles.

Go Sport appartient au même groupe que Camaïeu, dont les magasins ont fermé récemment. « Aucun amalgame ne doit être fait entre Camaieu et Go Sport », assure la direction, pour qui cette dernière enseigne est « saine ». L'entreprise a été créée en 1978. Rachetée 1 euro symbolique l'an dernier par HPB, elle emploie plus de 2.000 salariés.



Tags : Go Sport

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"














Rss
Twitter
Facebook