Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Salesforce : 27,7 milliards de dollars pour acheter la messagerie Slack





Le 3 Décembre 2020, par Olivier Sancerre

C'est la nouvelle méga-acquisition qui secoue le secteur des technologies. Le spécialiste de la relation client Salesforce a annoncé l'achat de la messagerie en entreprises Slack, une transaction à près de 28 milliards de dollars.


Nouvelle acquisition d'ampleur dans la Silicon Valley

La crise sanitaire a bousculé les habitudes de travail : les entreprises demandent désormais à leurs salariés de rester chez eux et de télétravailler depuis leur domicile. Un mouvement qui devrait perdurer même après la pandémie. Il s'agit pour les éditeurs de solutions informatiques d'offrir des outils de collaboration et de communication performants. Microsoft est particulièrement bien placé dans ce domaine, avec des investissements qui ont payé pour le nuage Azure, la suite bureautique Office 365 et la messagerie Teams. Salesforce a bien l'intention de venir concurrencer son grand rival.

Créé il y a vingt ans par Marc Benioff en Californie, Salesforce est devenu le poids lourd de la relation client. Mais dans un secteur qui bouge aussi rapidement, les géants d'aujourd'hui peuvent disparaître demain, c'est pourquoi il faut sans cesse évoluer et Salesforce a frappé un grand coup en achetant Slack pour 27,7 milliards de dollars. La messagerie instantanée, très prisée dans les entreprises, compte 130.000 clients payants et des millions d'utilisateurs gratuits. 

Une concurrence de plus en plus vive

L'application de messagerie, très populaire, est aussi une plateforme d'outils collaboratifs. Son chiffre d'affaires au deuxième trimestre s'établit à 216 millions de dollars, pour des pertes de 68 millions. « Nous sommes faits l'un pour l'autre », a déclaré Marc Benioff. « Ensemble, nous allons façonner le futur des logiciels d'entreprises et transformer la façon de travailler dans le monde du tout numérique et du travail depuis n'importe où », explique-t-il dans le communiqué annonçant l'opération, qui se réalisera en numéraire et en actions.

Salesforce est un habitué des gros coups. L'an dernier, le groupe mettait 15,7 milliards de dollars sur la table pour acquérir Tablet Software, une entreprise spécialisée dans le traitement du « big data ». Avec Slack en poche, Salesforce a désormais les moyens de venir concurrencer Microsoft sur le terrain des outils collaboratifs qui vont définitivement s'imposer dans le secteur des entreprises dans les années à venir.



Tags : salesforce

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook