Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Airbus et Dassault Aviation sont les entreprises préférées des Français





Le 25 Mars 2018, par Olivier Sancerre

Les groupes aéronautiques ont la cote auprès des Français. L'étude Randstad Employer Brand place deux entreprises issues de ce secteur en tête de leur préférence : Airbus et Dassault Aviation.


Les Français apprécient les sociétés œuvrant dans l'aéronautique et l'aviation. Pour preuve, ils ont placé cette année en tête de leurs entreprises préférées Airbus et Dassault Aviation, selon l'étude Randstad Employer Brand qui place le laboratoire BioMérieux sur la troisième place du podium. Autant de fleurons industriels « dont la France peut s'enorgueillir », explique François Béharel le président de Randstat France. « Au-delà de leurs succès respectifs, ces entreprises se distinguent également par leur travail de longue date sur la marque employeur », ajoute-t-il.

Le classement de tête a quelque peu évolué depuis 2016. Cette année-là, Dassault prenait la première place, puis l'année suivante c'était au tour de DCNS, devenu Naval Group. 2018 voit donc le sacre d'Airbus, alors que le constructeur d'avions était second l'année dernière. L'avionneur obtient une cote de préférence de 57%, soit un point de plus seulement que Dassault Aviation. BioMérieux atteint 55% alors que l'entreprise était quatrième en 2017. Naval Group descend à la 7e place en 2018.

Dans les deux entreprises en tête du classement annuel, les Français apprécient en particulier l'innovation et l'utilisation des nouvelles technologies. Airbus correspond parfaitement à ces critères ; les personnes interrogées estiment que la solidité financière du constructeur est importante. Globalement donc, c'est l'aéronautique qui se montre le secteur le plus attractif (48%, -2 points cependant par rapport à 2017). L'économie numérique n'est que 15e avec une attractivité de 30% seulement. Ce secteur gagne toutefois une place par rapport à l'an dernier.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"




Les entretiens du JDE

Madelin ou domino ?

L’esprit guerrier des soignants nous sauvera,

Pourrons-nous compter sur les banques ?

#Polanski : l’humiliation de Polanski dessert les femmes !

L’immédiateté et la viralité de l’information ont provoqué des changements radicaux dans nos comportements

Pourquoi l’éco sera pire que le franc CFA.

Alexis Duval, Tereos : « l’avenir de l’industrie sucrière européenne passe par une stratégie internationale »

Nous avons souhaité créer un magazine africain réellement indépendant












Rss
Twitter
Facebook