Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Airbus et Dassault Aviation sont les entreprises préférées des Français





Le 25 Mars 2018, par

Les groupes aéronautiques ont la cote auprès des Français. L'étude Randstad Employer Brand place deux entreprises issues de ce secteur en tête de leur préférence : Airbus et Dassault Aviation.


Les Français apprécient les sociétés œuvrant dans l'aéronautique et l'aviation. Pour preuve, ils ont placé cette année en tête de leurs entreprises préférées Airbus et Dassault Aviation, selon l'étude Randstad Employer Brand qui place le laboratoire BioMérieux sur la troisième place du podium. Autant de fleurons industriels « dont la France peut s'enorgueillir », explique François Béharel le président de Randstat France. « Au-delà de leurs succès respectifs, ces entreprises se distinguent également par leur travail de longue date sur la marque employeur », ajoute-t-il.

Le classement de tête a quelque peu évolué depuis 2016. Cette année-là, Dassault prenait la première place, puis l'année suivante c'était au tour de DCNS, devenu Naval Group. 2018 voit donc le sacre d'Airbus, alors que le constructeur d'avions était second l'année dernière. L'avionneur obtient une cote de préférence de 57%, soit un point de plus seulement que Dassault Aviation. BioMérieux atteint 55% alors que l'entreprise était quatrième en 2017. Naval Group descend à la 7e place en 2018.

Dans les deux entreprises en tête du classement annuel, les Français apprécient en particulier l'innovation et l'utilisation des nouvelles technologies. Airbus correspond parfaitement à ces critères ; les personnes interrogées estiment que la solidité financière du constructeur est importante. Globalement donc, c'est l'aéronautique qui se montre le secteur le plus attractif (48%, -2 points cependant par rapport à 2017). L'économie numérique n'est que 15e avec une attractivité de 30% seulement. Ce secteur gagne toutefois une place par rapport à l'an dernier.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Opinion



Les entretiens du JDE

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

L’avenir de l’Europe passe par la Culture

Frédéric Pierucci : « Il y a une opportunité stratégique de rachat à GE de la branche nucléaire d’Alstom »

Guillaume Alvarez, vice-président senior de Steelcase : manager une entreprise mondialisée en France

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"










Rss
Twitter
Facebook