Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

DGCCRF : plus de 55.000 plaintes de consommateurs en 2019





Le 28 Juillet 2020, par François Lapierre

Les arnaques du quotidien, c'est ce sur quoi s'est particulièrement penchée la DGCCRF en 2019. La Direction générale de la répression des fraudes a livré son bilan annuel.


Arnaques du quotidien

Les agents de la DGCCRF n'ont pas chômé l'an dernier. Ils ont enregistré 55.912 réclamations de consommateurs l'an dernier. Les deux thématiques principales qui ont occupé la Direction générale de la répression des fraudes en 2019 ont été les contrôles pour accompagner la transition écologique et les fraudes du quotidien. Les consommateurs ont été victimes d'abus de faiblesse dans le dépannage à domicile, de souscription abusive à des abonnements, ou encore de démarchage abusif. Selon la directrice générale de la DGCCRF, Virginie Beaumeunier, 92% des Français trouvent le démarchage trop fréquent.

En cause en particulier, les offres de rénovation énergétique des logements. « Le développement des offres isolation à 1 € s'est malheureusement accompagné de fraudes, s'appuyant sur des campagnes massives et agressives de démarchage téléphonique », explique la directrice. Engie a ainsi été condamné à une amende de 892.500 euros pour démarchage abusif l'an dernier. Pour répondre à l'inquiétude des consommateurs, la DGCCRF a multiplié les contrôles, augmenté fortement les amendes, et n'hésite plus à dénoncer publiquement les entreprises (« name and shame »).

Baisse du nombre de plaintes

Autre point d'intérêt pour les 3.000 agents de la DGCCRF : les contrôles liés à la loi Alimentation. La direction rappelle aussi la condamnation d'Amazon au mois de septembre pour ses pratiques commerciales. Le tribunal de commerce de Paris était alors à la manœuvre, grâce à l'enquête de la DGCCRF.

En tout, la direction générale a contrôlé près 100.000 entreprises et 15.000 sites internet. Elle a infligé 39 millions d'euros d'amende, dont 22 millions pour non-respect des délais de paiement. SFR en particulier a écopé d'une amende salée de 3,7 millions d'euros, là aussi pour ne pas avoir respecté à plusieurs reprises les délais de paiement légaux. Le nombre de réclamations des consommateurs est toutefois en recul de 13% d'une année sur l'autre, une baisse qui s'inscrit dans une tendance de fond depuis une dizaine d'années.



Tags : DGCCRF

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

La fin du franc CFA : un livre qui bouscule les idées reçues.

J’ai deux amours…

Institut Sapiens : « Les concessions autoroutières préservent l’intérêt général »

​Jean-Luc Favène, Directeur Général de Lissac : "Notre modèle de franchise à tout pour séduire indépendants et primo-franchisés"

Quand Wall Street revêt les ailes d’Icare

La France doit consacrer l’importance stratégique d’une filière de l’hygiène

Sacha Lazimi (Yubo) : « En termes de communauté, nous sommes la première application sociale 100 % made in France »

Relance économique : de la nécessité d’intégrer la sécurisation des échanges inter-entreprises













Rss
Twitter
Facebook