Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Intermarché et Coca-Cola enterrent la hache de guerre





Le 5 Mars 2020, par La rédaction

Intermarché et Coca-Cola ont fini par trouver un terrain d’entente pour la distribution des produits du géant du soda dans les magasins de l’enseigne. Depuis plusieurs mois, les deux groupes étaient en conflit.


Un accord au bout de la période de négociations

Depuis le début de l’année, un conflit commercial opposait Coca-Cola European Partners (CCEP) aux magasins Intermarché et Netto. Le distributeur entendait limiter la place dédiée aux différentes boissons et sodas de Coca-Cola, afin de privilégier des produits plus sains provenant notamment de PME françaises. Mais la place est chère dans les rayonnages des supermarchés et Coca-Cola n’a pas voulu céder un pouce de terrain. En représailles, CCEP a donc décidé de cesser les livraisons de ses produits auprès de l’enseigne de grande distribution.

Le tribunal de commerce a rapidement forcé CCEP à reprendre les livraisons chez Intermarché et Netto. Avec l’obligation de reprendre les négociations : celles-ci devaient prendre fin le 1er mars, mais une prolongation a été nécessaire pour finaliser un accord, selon la publication spécialisée Rayon Boissons.

Un accord équilibré pour le « mieux manger »

« Cette décision va nous permettre de reprendre les discussions interrompues par Intermarché et notre courant d’affaires dans un contexte plus apaisé, avec un délai raisonnable pour parvenir à un accord », avait alors déclaré un porte-parole de CCEP. Même s’il a fallu quelques jours supplémentaires pour se mettre d’accord !

L’entente qui court sur l’année 2020 est « équilibré », selon CCEP, tandis qu’Intermarché estime qu’elle respecte la volonté du « mieux manger » des commerçants indépendants. Le contenu de l’accord en lui-même n’a pas été révélé, mais il semble que Coca-Cola ait accepté de réduire sa présence en rayons pour laisser de la place à d’autres produits.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"




Les entretiens du JDE

Madelin ou domino ?

L’esprit guerrier des soignants nous sauvera,

Pourrons-nous compter sur les banques ?

#Polanski : l’humiliation de Polanski dessert les femmes !

L’immédiateté et la viralité de l’information ont provoqué des changements radicaux dans nos comportements

Pourquoi l’éco sera pire que le franc CFA.

Alexis Duval, Tereos : « l’avenir de l’industrie sucrière européenne passe par une stratégie internationale »

Nous avons souhaité créer un magazine africain réellement indépendant












Rss
Twitter
Facebook