Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Les exportations françaises vedette en 2019





Le 8 Février 2020, par La rédaction

Les principaux atouts économiques de la France à l'étranger ont brillé une fois encore en 2019 : aéronautique, luxe, produits pharmaceutiques et agroalimentaires ont largement participé aux exportations hexagonales.


508 milliards de biens exportés

L'an dernier, la France a exporté pour 508 milliards d'euros de biens dans le monde entier. C'est légèrement supérieur aux 506,4 milliards d'euros de l'année précédente. La plus grosse contribution provient du secteur de l'aéronautique et notamment Airbus, bien sûr. L'avionneur européen a livré 863 avions en 2019, dont 358 unités depuis la France. Le secteur représente 64,2 milliards d'euros, un chiffre en progression de 11,9% par rapport à 2018. Airbus a connu une très bonne année qui lui a permis d'atteindre un nombre de livraisons record, devenant ainsi le premier constructeur mondial devant un Boeing très affaibli.

Le luxe est aussi, traditionnellement, un important pourvoyeur d'exportations. Cela a été le cas en 2019, puisque la contribution du secteur se monte à 54,6 milliards d'euros. Satisfecit pour les produits en cuir et les chaussures (+13,2%), les boissons et alcools (+5%), les parfums et cosmétiques (+8,8%), la joaillerie et les bijoux (+12,8%).

Déficit commercial en recul

La pharmaceutique affiche des exportations à hauteur de 33,6 milliards (+10,4%). Les produits agroalimentaires jouissent également d'une belle performance : ils représentent un total de 18,2 milliards d'euros, un chiffre en hausse de 5,4%. Parmi les déceptions, le secteur de l'énergie accuse une baisse de 12,4% à 18,2 milliards d'euros, la chimie de 0,2% (41,8 milliards) et la métallurgie recule également avec 31,4 milliards (-2,8%).

Les Douanes indiquent également que le déficit commercial de la France s'est légèrement résorbé l'an dernier. Le solde est toujours négatif à 58,9 milliards d'euros, mais il s'est réduit de 4 milliards par rapport à l'année précédente. Les exportations ont été dynamiques, ce qui explique cette baisse du déficit.



Tags : exportations

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook