Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Les voitures électriques peinent à s'imposer sur le marché de l'occasion





Le 12 Juin 2024, par François Lapierre

Malgré une forte progression sur le marché des voitures neuves, les véhicules électriques représentent encore une minorité des ventes de voitures d'occasion. Le secteur espère néanmoins une évolution rapide grâce à des initiatives et des nouvelles générations de modèles plus abordables.


Un marché de l'occasion encore modeste

Les véhicules électriques, qui représentent une part croissante des ventes de voitures neuves, peinent à trouver leur place sur le marché de l'occasion. Au premier trimestre 2024, seulement 2 % des transactions de voitures d'occasion concernaient des véhicules électriques, soit environ 29.000 sur un total de 1,3 million, selon une étude publiée par l'Association nationale pour le développement de la mobilité électrique (Avere) et l'organisation patronale Mobilians. En comparaison, les ventes de voitures électriques neuves ont atteint 17,6 % des ventes de véhicules particuliers sur la même période, selon la Plateforme Automobile (PFA).

« Les volumes de l'électrique d'occasion sont encore sans comparaison avec les objectifs européens de 2035 », explique Xavier Horent, délégué général de Mobilians. La démocratisation du véhicule électrique passe par une dynamique forte sur le marché de l'occasion, qui est trois fois plus important que celui du neuf. Cependant, le marché de l'occasion est encore loin d'être stabilisé et devrait continuer à progresser, notamment avec l'arrivée de nouvelles générations de véhicules à des prix beaucoup plus accessibles.

Parmi les raisons de cette faible proportion de ventes de voitures électriques d'occasion, on note une surreprésentation des professionnels de l'automobile dans les transactions. Près de 78 % des ventes sont effectuées par des professionnels, contre une majorité de particuliers pour les voitures thermiques. « La technologie est tellement naissante que les clients cherchent une réassurance auprès des professionnels », indique Xavier Horent, précisant que de nombreuses questions persistent sur les batteries ou la longévité des véhicules électriques.

Des freins pour les voitures électriques

Un autre élément marquant de l'étude est la proportion importante de transactions en leasing électrique, qui a doublé en six ans grâce à des initiatives comme le leasing social à 100 euros par mois. Par ailleurs, les acheteurs de voitures électriques d'occasion sont proportionnellement plus présents en milieu rural, représentant 29 % des immatriculations en 2024, contre 27 % en milieu urbain.

Malgré ces débuts timides, la France prévoit une accélération significative de la transition vers les véhicules électriques. Le contrat de filière établi par l'industrie automobile et le gouvernement fixe un objectif de 800.000 ventes dès 2027, ce qui nécessiterait presque de tripler les ventes actuelles pour atteindre 45 % de parts de marché. En 2023, près de 300.000 voitures électriques ont été vendues.

Pour atteindre ces objectifs, le gouvernement s'engage à maintenir les dispositifs de soutien à l'achat et à la location longue durée de véhicules neufs à zéro émission, à travers des bonus écologiques et des programmes de leasing avantageux. Parallèlement, l'Etat vise 400.000 points de recharge d'ici 2030 et souhaite que la moitié des grandes copropriétés soient équipées en bornes de recharge d'ici fin 2027.

Il est également crucial que ces véhicules électriques soient produits en France. Le ministre de l'Économie, Bruno Le Maire, a réaffirmé l'objectif de produire en 2030 deux millions de voitures électrifiées (électriques et hybrides).




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Les Arpents du Soleil: un vignoble normand dans la cour des grands

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence"

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"











Rss
Twitter
Facebook