Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

« Airbus des batteries » : naissance de la co-entreprise entre Total et PSA





Le 7 Septembre 2020, par François Lapierre

Le projet d'« Airbus des batteries » prend finalement son envol, avec l'annonce conjointe entre Saft, filiale de Total, et le groupe PSA de la création d'une co-entreprise de fabrication de batteries.


Un projet d'envergure européenne

Le projet, annoncé en janvier, représente un enjeu de souveraineté industrielle pour la France, pour l'Allemagne (Opel, filiale allemande de PSA, est impliquée) et au-delà, pour l'Europe. Le vieux continent est actuellement un nain en matière de fabrication de batteries pour les véhicules électriques : il ne pèse qu'1% de la production mondiale face à la Chine, à la Corée du Sud et au Japon qui en sont les champions. Or, la batterie représente un tiers de la valeur d'une voiture électrique, et la demande en Europe ne cesse d'augmenter, en raison notamment du renforcement des normes environnementales. 

Total et PSA vont donc créer une co-entreprise détenue à parité, baptisée ACC (Automotive Cells Company), qui sera dirigée par Yann Vincent, ex-directeur industriel du constructeur automobile. Renault doit rejoindre le projet dans un deuxième temps. Le projet comprend déjà un centre de recherche et développement à Bordeaux, ainsi qu'un site de production pilote basé à Nersac, en Charente. Les batteries lithium-ion « de haute performance » seront fabriquées en série à Douvrin (Nord), puis à Kaiserslautern en Allemagne.

10% des voitures électriques en Europe

Un véritable projet franco-allemand, qui est souvent comparé à celui d'Airbus. ACC devra atteindre une capacité de 8 GWh pour commencer, puis une capacité cumulée de 48 GHz d'ici 2030 sur les deux sites de production. Sachant que le marché européen aura besoin de 300 GWh dans dix ans, cela laisse encore de la marge aux concurrents asiatiques et même américains : Tesla construit sa « gigafactory » européenne en banlieue de Berlin.

Malgré tout, la capacité d'ACC permettra d'équiper un million de véhicules chaque année, ce qui représentera 10% du marché en Europe. Les premiers résultats sont attendus dans trois ans : « Avec cette association, les partenaires mettent en place un acteur mondial de référence dans le développement et la fabrication de batteries pour l'industrie automobile au meilleur niveau de performance dès 2023 », explique le communiqué commun.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Institut Sapiens : « Les concessions autoroutières préservent l’intérêt général »

​Jean-Luc Favène, Directeur Général de Lissac : "Notre modèle de franchise à tout pour séduire indépendants et primo-franchisés"

Quand Wall Street revêt les ailes d’Icare

La France doit consacrer l’importance stratégique d’une filière de l’hygiène

Sacha Lazimi (Yubo) : « En termes de communauté, nous sommes la première application sociale 100 % made in France »

Relance économique : de la nécessité d’intégrer la sécurisation des échanges inter-entreprises

Le chômage américain baisse… si vous excluez les CDD

TwentyTwo Real Estate: "agilité et rigueur face au risque" (Daniel Rigny)













Rss
Twitter
Facebook