Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

« Gilets jaunes », grève contre la réforme des retraites : comment s'en sortent l'hôtellerie et les musées ?





Le 12 Janvier 2020, par La rédaction

L'impact du mouvement des « gilets jaunes » sur la fréquentation hôtelière a été relativement minime l'an dernier. Certaines régions ont cependant plus souffert que d'autres.


Une fréquentation des hôtels en légère hausse

L'étude réalisée par le cabinet de conseil MKG montre que la fréquentation dans les hôtels a augmenté de 0,2% en 2019. Le secteur a bénéficié de plusieurs événements de renommée mondiale, comme la Coupe du monde de football féminine, ou encore l'Armada de Rouen ce qui a permis de compenser le mouvement des « gilets jaunes ». Ce dernier a surtout impacté le secteur de l'hôtellerie au premier trimestre durant lequel la fréquentation a fléchi de 0,7%. Le revenu par chambre disponible a augmenté de 1,8% sur l'année, avec des prix moyens en hausse de 1,5%. Cet indicateur a été particulièrement dynamique dans le segment super-économique (+3,7%) ; dans les autres catégories, la hausse oscille entre 1 à 2%.

C'est dans les Hauts-de-France et en Île-de-France que la fréquentation a le plus souffert de la crise sociale. À Paris, le taux d'occupation des hôtels s'est établi à 80,8% en moyenne, c'est une baisse de 0,5 point par rapport à 2018. En région parisienne, ce taux est de 73,2% (-1,1 point). La contestation de la réforme des retraites qui a débuté début décembre, ne devrait pas permettre au secteur de redresser la barre rapidement : le mouvement a surtout perturbé les transports en Île-de-France. Au delà, ces contestations ont « grandement impacté l'hôtellerie française dans son ensemble ».

Les musées en ordre dispersé

Les musées aussi ont souffert des mouvements des « gilets jaunes » et contre la réforme des retraites. Le musée Pompidou a enregistré une fréquentation de 3,2 millions de visites, soit une baisse de 8%. Le Louvre accuse un recul de 5,8% à 9,6 millions de visiteurs, mais le musée explique que ce chiffre est la conséquence de sa politique visant à mieux réguler les flux. 

D'autres musées font bien mieux comme celui d'Orsay (+11% à 3,6 millions de visiteurs), la Cité des sciences et de l'industrie (+8%) et le Palais de la découverte (+15%). Depuis le début de la grève en décembre, la fréquentation des musées parisiens chute drastiquement : Pompidou essuie une baisse de 40%, le Grand Palais -25%, les musées de la Ville de Paris -50%.



Tags : hôtellerie

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"














Rss
Twitter
Facebook