Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

​35 heures : 7 Français sur 10 sont prêts à les abandonner





Le 4 Septembre 2015, par

En plein débat sur les 35 heures, lancé entre autres par Emmanuel Macron fin août qui a dû se faire reprendre par Manuel Valls et par deux think tank de droite comme de gauche, voilà un sondage qui va faire du bruit : les Français seraient prêts à abandonner le temps de travail hebdomadaire tel qu'on le connaît aujourd'hui. Et les avis sont partagés à droite comme à gauche.


Shutterstock/economiematin
Shutterstock/economiematin
Le sondage CSA réalisé par les Echos et l'Institut Montaigne annonce la couleur : le début de la fin des 35 heures est peut-être là. Car selon ce sondage pas moins de 71% des Français seraient prêts à laisser leur entreprise décider de leur temps de travail grâce à des accords internes. De quoi remettre totalement en cause la loi Aubry de 1998 et 2000 qui a instauré cette avancée sociale.

Et si bien entendu les sympathisants de droite sont très majoritaires à être pour l'abandon des 35 heures (83% selon le sondage), les sympathisants de gauche sont très nombreux aussi : 69% selon le sondage. Mieux : même els sympathisants du Front de Gauche, donc la gauche de la gauche, sont quasiment la moitié à penser abandonner les 35 heures (49%).

C'est un véritable coup dur pour le gouvernement qui a répété qu'il était hors de question de toucher à la durée légale de travail il y a moins d'un mois. Le MEDEF, lui, doit sourire puisque l'abandon des 35 heures est un des chevaux de bataille de son président, Pierre Gattaz.

C'est donc un nouveau dossier qui s'ouvre pour François Hollande à quelques mois des élections régionales et, surtout, à moins de deux ans des prochaines élections présidentielles. Un dossier qui va surtout intéresser la nouvelle ministre du Travail, Myriam el-Khomri, qui a pris ses fonctions en cette rentrée 2015.


Paolo Garoscio
Après son diplôme de Master en Philosophie du Langage, Paolo Garoscio a décidé de se tourner vers... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Fabrice Lépine, DG de Wonderbox : "Nos partenaires sont les premiers ambassadeurs de notre marque"

Vincent Stellian, président de Quietalis : « Nos clients et nos partenaires nous font confiance parce que nous sommes indépendants »

Citelum veut "prolonger la vie au-delà de la tombée de la nuit." Jean-Daniel Le Gall, directeur général adjoint.

Agriculture : le printemps européen du ministre Stéphane Travert

Olivier Maes, le monde comme territoire de marque.

Homelike Home, la Dream Team de la chasse immobilière en France

Mode : la vraie révolution digitale a juste démarré

Les enjeux de la délégation de pouvoirs

















Rss
Twitter
Facebook