Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

​Airbags Défectueux : Rappel massif de véhicules chez Nissan et Toyota





Le 13 Mai 2015, par

La série noire des airbags défectueux continue après de nouveaux accidents et une nouvelle mise en cause du même constructeur, le japonais Takata. Principal fournisseur d'airbags au Japon, Takata a conduit à plusieurs millions de rappels de véhicules, notamment chez Honda, numéro trois des constructeurs automobiles japonais. Mais cette fois ce sont Nissan et Toyota qui s'y collent. Une mesure préventive qui va encore une fois toucher des millions d'unités.


Shutterstock/economiematin
Shutterstock/economiematin
Chez Toyota on devrait rappeler dans le monde quelques 5 millions de véhicules construits entre mars 2003 et novembre 2007 tandis que chez Nissan ce seraient 1,56 millions de voitures assemblées entre 2004 et 2008 qui sont concernées. Au total ce sont donc 6,5 millions de véhicules qui vont devoir faire un tour chez les concessionnaires pour voir une pièce de l'airbag remplacée.

La pièce c'est toujours la même : le système de gonflage de l'airbag qui serait défectueux. En cause le gaz présent dans le système censé gonfler ultra rapidement le coussin. Ce gaz, du nitrate d'ammonium, est susceptible de se dégrader s'il prend l'humidité et il semblerait que certaines pièces défectueuses de chez Takata entraînent un contact avec l'humidité. Le résultat en est un mauvais fonctionnement de l'airbag.

La question est doublement sérieuse car l'airbag est une mesure de sécurité. On déplore à ce jour 5 morts dont 4 aux Etats-Unis pouvant être liés à un défaut de fabrication des airbags Takata. Mais surtout il semblerait que le défaut ait été connu depuis plusieurs années et ait été délibérément ignoré.

La France devrait également être impactée par ce rappel de véhicules. Nissan a communiqué ce mercredi 13 mai 2015 que 120 000 voitures seraient rappelées tout en précisant qu'aucun accident mortel n'est à déplorer sur ces modèles.


Paolo Garoscio
Après son diplôme de Master en Philosophie du Langage, Paolo Garoscio a décidé de se tourner vers... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur



Les entretiens du JDE

« Accueillir c’est protéger ! » par Frédéric Giqueaux

Karine Schrenzel, PDG des 3 Suisses : « L’envie d’entreprendre est un sentiment que j’ai toujours porté en moi »

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

L’avenir de l’Europe passe par la Culture

Frédéric Pierucci : « Il y a une opportunité stratégique de rachat à GE de la branche nucléaire d’Alstom »

Guillaume Alvarez, vice-président senior de Steelcase : manager une entreprise mondialisée en France

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque










Rss
Twitter
Facebook