Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

​Apple Watch : 32 milliards de dollars en un an ?





Le 26 Mars 2015, par

Depuis l'annonce de l'Apple Watch, la montre connectée d'Apple, les avis sont partagés : va-t-elle être un flop ou un succès commercial ? Selon l'analyste du Crédit Suisse Kulbinder Garcha c'est la deuxième hypothèse qui prévaut. En fait l'Apple Watch pourrait représenter un chiffre d'affaires pour Apple qui dépasserait celui de Facebook et ce dès sa première année de commercialisation.


Shutterstock/economiematin
Shutterstock/economiematin
Kulbinder Garcha, pour réaliser son estimation, s'est basé sur un sondage mené sur 2 229 utilisateurs d'Apple. Il a trouvé que 10% de ces derniers sont intéressés par l'Apple Watch et comptent l'acheter dès la première année de sa sortie soit 2015. Avec un prix estimé en moyenne à 800 dollars par montre, le calcul est vite fait.

L'Apple Watch pourrait représenter quelques 32 milliards de dollars de chiffre d'affaires pour Apple en un an soit plus que le chiffre d'affaires de Facebook attendu à environ 17 milliards de dollars. Une autre comparaison ? ce chiffre d'affaires représente à lui seul la moitié du chiffre d'affaires global de Google qui devrait être de 65 milliards de dollars en 2015.

De fait, l'Apple Watch serait un véritable succès commercial représentant 14% du chiffre d'affaires d'Apple pour sa première année de commercialisation. Et la suite ne devrait pas décevoir la marque à la pomme croquée.

A noter tout de même que les avis au sein de la communauté Apple restent un mystère : un autre sondage mené par Reuters montrerait que 40% des utilisateurs d'appareils de la marque à la pomme sont intéressés par acheter la nouvelle montre connectée... et le prix de vente réel n'est pas encore connu.

Quel que soit le réel chiffre d'affaires et les réelles ventes de la montre connectée d'Apple, il n'en reste pas moins que tout laisse penser que le marché sera gigantesque et que le produit se vendra comme des petits pains.
 


Paolo Garoscio
Après son diplôme de Master en Philosophie du Langage, Paolo Garoscio a décidé de se tourner vers... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising








Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »

Général Soubelet : « Traitons les vrais problèmes, ne poussons pas les Français à la révolte »

Entretien avec Ignacio de la Torre : "Nous vivons le début de la fin de « l’argent bon marché » !"

Fabrice Lépine, DG de Wonderbox : "Nos partenaires sont les premiers ambassadeurs de notre marque"

Vincent Stellian, président de Quietalis : « Nos clients et nos partenaires nous font confiance parce que nous sommes indépendants »

Citelum veut "prolonger la vie au-delà de la tombée de la nuit." Jean-Daniel Le Gall, directeur général adjoint.

Agriculture : le printemps européen du ministre Stéphane Travert









Rss
Twitter
Facebook