Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

​Croissance : l'OCDE plus pessimiste que le gouvernement pour 2016





Le 17 Septembre 2015, par

La question de la croissance de la France est centrale pour le gouvernement à seulement deux ans des élections présidentielles et à quelques mois des régionales. Car tout le monde le sait : la croissance en France est en berne. Si elle ne remonte pas avant les présidentielles de 2017 non seulement cela signifiera que le pays continue d'aller mal mais en plus il n'y a aucune chance pour que François Hollande soit réélu.


Shutterstock/economiematin
Shutterstock/economiematin
Ce n'est pas pour rien que le gouvernement continue d'afficher de gros espoirs de croissance pour la France. Des espoirs qui ont toutefois été un peu douchés par l'OCDE qui a revu à la baisse la croissance mondiale pour 2015 et 2016 et, de fait, également la croissance pour la France.

Au niveau mondial l'OCDE ne prévoit désormais plus que 3% de croissance pour 2015 contre les 3,1% prévus au mois de juin 2015. Et l'OCDE baisse également ses prévision de croissance pour l'an prochain qui passent des 3,8% prévus en juin 2015 à 3,6%. En cause, notamment, le ralentissement des économies émergentes parmi lesquelles la Chine, qui a subi une forte crise boursière et sur laquelle il y a des doutes concernant les chiffres officiels de la croissance, mais également d'autres pays comme le Brésil qui fait face à une baisse de la croissance phénoménale.

La France n'est pas en reste puisque l'OCDE ne prévoit plus que 1% de croissance pour 2015 (contre 1,1% prévus en juin) et 1,4% de croissance pour 2016 (contre 1,7% prévus en juin).

Ces prévisions, qui étaient initialement plus optimistes que celles du gouvernement, s'en retrouvent plus pessimistes. Si pour 2015 l'OCDE et le gouvernement tombent d'accord sur une croissance de 1%, pour 2016 le gouvernement maintient sa prévision de 1,5% de croissance. Toutefois, malgré la révision de l'OCDE, le FMI semble plutôt donner raison au gouvernement.


Paolo Garoscio
Après son diplôme de Master en Philosophie du Langage, Paolo Garoscio a décidé de se tourner vers... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​« L’Etat ne peut pas se transformer en « père fouettard » et réguler avec des mesures très restrictives les acteurs innovants de l’économie collaborative »

"Les collectivités territoriales sont nos partenaires privilégiés." Carmen Munoz, Directrice Générale de Citelum

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?










Rss
Twitter
Facebook