Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

​Gaz de Schiste : Alain Juppé se dit favorable





Le 30 Avril 2015, par

L'exploitation du gaz de schiste continue de faire son chemin dans les rouages de la politique française bien que les détracteurs de la technique de fracturation hydraulique, soupçonnée comme étant extrêmement polluante, soient plus nombreux que les soutiens. Mais ces derniers pourraient avoir trouvé une voix forte dans Alain Juppé ce mercredi 29 avril 2015 alors qu'il était à Montréal.


Shutterstock/economiematin
Shutterstock/economiematin
La question de l'exploitation du gaz de schiste dont la France aurait, selon les données géologiques connues, une grande réserve sous ses pieds se heurte à la question de la transition énergétique et des énergies renouvelables. Alain Juppé en est conscient et ne prône pas une politique de l'exploitation du gaz de schiste en France similaire au boom américain (et dont les limites commencent à être atteintes).

Selon Alain Juppé il faudrait tout de même que la France "accepte un pôle d'expérimentation pour voir exactement quels sont les enjeux" de l'exploitation du gaz de schiste pour le pays. Il prône néanmoins une "croissance plus sobre" en énergies non renouvelables... faute de quoi les objectifs du gouvernement de réduction des émissions de CO2 ne seront jamais atteints.

La politique énergétique doit être une "politique de mix énergétique" en France ce qui fait à la fois allusion aux énergies renouvelables mais également au nucléaire, fortement critiqué par les écologistes également.

Pour les années à venir l'ancien ministre de Nicolas Sarkozy prévoit une "croissance circulaire" basée notamment sur le recyclage".

A noter que Nicolas Sarkozy, sous la présidence duquel un moratoire sur le gaz de schiste avait été adopté en 2011, moratoire confirmé à plusieurs reprises par la gauche une fois au pouvoir, a depuis lors changé d'avis et s'est dit favorable à une exploration et une expérimentation.


Paolo Garoscio
Après son diplôme de Master en Philosophie du Langage, Paolo Garoscio a décidé de se tourner vers... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »










Rss
Twitter
Facebook