Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

​Japon : le gouvernement envisage d'instaurer l'obligation de congés





Le 4 Février 2015, par

Alekseï Stakhanov, le héros de tous les ouvriers de l'URSS, n'a qu'à bien se tenir car il a trouvé son maître. Mais pas un seul maître : une nation entière. C'est le Japon et ses millions d'employés qui tous les jours vont au travail. Et ils sont tellement pris par leur travail qu'ils ne prennent aucun jour de congé. Sauf que le surmenage est devenu un tel problème dans le pays que le gouvernement se trouve contraint de prendre des mesures... et d'imposer des vacances.


Shutterstock/economiematin
Shutterstock/economiematin
Le ministère de la Santé japonais ne sait plus où donner de la tête avec le problème du surmenage chez la population japonaise. Car les travailleurs s'acharnent à leur poste jusqu'à l'épuisement voir jusqu'à en mourir ; si bien que le décès par surmenage a même un nom dans ce pays : "Karoshi".

Si les japonais ont droit à 20 jours de congés par an, le ministère du travail estime qu'en moyenne à peine dix jours de congés payés par an sont effectivement pris par les employés. Et si cela signifie qu'il y a des personnes qui en prennent plus que dix, cela signifie qu'il y en a qui en prennent moins. Certains employés ne prendraient pas une seule journée de congé de toute l'année.

Le problème est donc passé du domaine du privé à celui du public : le surmenage est devenu un tel problème de Santé publique que ce vendredi 6 janvier 2015 le ministère de la Santé devrait proposer une loi obligeant tous les employés ayant droit à plus de 10 jours de congés payés par an et travaillant à temps plein de prendre au moins cinq jours de congés payés dans l'année.

Le gouvernement a même du trancher entre les demandes des syndicats, qui réclamaient une obligation de minimum huit jours de congés par an, et celles du patronat, qui demandait que l'obligation ne soit que de deux ou trois jours.


Paolo Garoscio
Après son diplôme de Master en Philosophie du Langage, Paolo Garoscio a décidé de se tourner vers... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising









Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »









Rss
Twitter
Facebook