Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

​Kickstarter : la plateforme de financement participatif arrive en France





Le 11 Mai 2015, par

Mauvaise nouvelle pour les acteurs français du financement participatif : un géant va bientôt débarquer dans l'Hexagone et avec lui une grosse communauté de donateurs. Kickstarter, le plus gros site de financement participatif au monde avec derrière lui des campagnes historiques à plusieurs dizaines de millions de dollars de levés auprès des internautes a annoncé la date de son lancement en France.


Shutterstock/economiematin
Shutterstock/economiematin
Créé en 20098, Kickstarter a rapidement su conquérir le coeur de celles et ceux qui voulaient financer des projets. On se rappellera de la première console sous Android, Ouya, très gros succès sur Kickstarter mais qui s'est révélée être un échec commercial... ou encore de la moins innovante levée de fonds pour financer une salade de patates qui a récolté plusieurs dizaines de milliers de dollars.

Les Français, par contre, ne pouvaient pas en bénéficier et devaient se tourner vers les acteurs français du secteur comme KissKissBankBAnk ou Ulule. Ce temps est révolu : Kickstarter arrivera en France le 27 mai prochain, quelques semaines après son lancement en Allemagne. Et la puissance internationale de Kickstarter pourrait bien séduire.

Car le site est présent dans 11 pays dans le monde (hors France) ce qui permet de créer des campagnes de financement quasi-mondiales... chose impossible pour les Français jusque-là. Mais Kickstarter ne va pas jouer la carte du "discount" : le site devrait prélevait 5% du montant de la campagne si celle-ci réussi... comme il le fait déjà aux Etats-Unis.

Toutefois, en termes de poids économiques, le site américain dépasse largement ses concurrents français : là où Ulule et KissKissBankBank ont levé chacun un peu plus d'une trentaine de millions d'euros en près de 23 000 projets, Kickstarter annonce avoir levé 1,7 milliards de dollars et financé plus de 84 000 projets.
 


Paolo Garoscio
Après son diplôme de Master en Philosophie du Langage, Paolo Garoscio a décidé de se tourner vers... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook