Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

​L'Insee confirme la croissance française à 0,4% en 2014





Le 13 Février 2015, par

Les premières estimations de l'Insee sont officiellement tombées ce vendredi 13 février 2015 : la croissance de la France en 2014 a bien atteint ce qu'estimait le gouvernement durant l'été 2014, estimation réduite de moitié par rapport à celle de 2013. Au final le PIB de la France aura progressé de 0,4% en 2014 ce qui conforte un peu l'exécutif pour la suite. Mais ce n'est toujours pas suffisant.


Shutterstock/economiematin
Shutterstock/economiematin
L'Insee dévoile ce vendredi 13 février 2015 une double bonne nouvelle, relativement parlant : le PIB de la France a bien augmenté de 0,4% en 2014. Et en 2013 la croissance a été revue à la hausse passant de 0,3% à 0,4%. Forcément, le gouvernement s'est félicité de ces chiffres dans la foulée.

Ainsi le ministre des Finances, Michel Sapin, voit dans ces statistiques une bonne nouvelle : "les conditions sont réunies pour permettre un redémarrage plus net de l'activité en 2015" estime-t-il. Qui plus est, conforté dans les prévisions de croissances, le ministre se permet même d'annoncer la possibilité de la création d'emplois dès cette année.

" je pense qu'à partir de 1% on recrée de l'emploi" a-t-il déclaré sur i-Télé. 1% de croissance, c'est ce que prévoient le gouvernement et Bruxelles pour la France en 2015, mais cette thèse n'est pas partagée par les économistes qui estiment qu'en France il faut au moins 1,5% de croissance pour que la création d'emplois soit réelle.

D'autant plus que la création d'emplois passe aussi par l'investissement et celui-ci n'est pas au beau fixe en France. Selon l'Insee, il a chuté de 1,6% en 2014, notamment à cause d'une chute des investissements chez les ménages (-5,8%).

Les entreprises, elles, auraient augmenté légèrement leurs investissements de 0,3% en 2014 mais cette hausse ne compense pas la baisse des investissements des entreprises enregistrée en 2013 (-0,6%).


Paolo Garoscio
Après son diplôme de Master en Philosophie du Langage, Paolo Garoscio a décidé de se tourner vers... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur



Les entretiens du JDE

« Accueillir c’est protéger ! » par Frédéric Giqueaux

Karine Schrenzel, PDG des 3 Suisses : « L’envie d’entreprendre est un sentiment que j’ai toujours porté en moi »

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

L’avenir de l’Europe passe par la Culture

Frédéric Pierucci : « Il y a une opportunité stratégique de rachat à GE de la branche nucléaire d’Alstom »

Guillaume Alvarez, vice-président senior de Steelcase : manager une entreprise mondialisée en France

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque










Rss
Twitter
Facebook