Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

​L'entreprise italienne qui veut... bannir les emails (internes)





Le 12 Novembre 2015, par

A l'heure où tout le monde se parle par email, que ce soit pour les relations inter-entreprises (ce qui est logique) ou les relations intra-entreprise (ce qui l'est moins selon la taille de la société), une entreprise italienne veut prendre le contre-pied de la tendance. Pendant une semaine les employés sont fortement incités à ne plus communiquer par email entre eux. Une phase de test qui pourrait bien se généraliser.


Shutterstock/economiematin
Shutterstock/economiematin
Basée dans la région de Côme, en Italie, l'entreprise Gabel est spécialisée dans le textile. Après avoir conduit une étude en interne elle a découvert que le principal souci que rencontraient ses salariés était... le nombre trop important d'emails. Surtout le nombre important d'emails internes difficiles à gérer entre deux tâches parfois plus importantes.

La solution à ce problème ? Elle a été simple à trouver : une semaine sans emails pour tous. Emilio Combo l'a annoncé à ses salariés dans... un Email par contre. "Nous allons essayer ensemble l'expérience suivante, qui nous ramène à une époque où les gens se parlaient plus". Et ainsi faisant il a déclaré la semaine du 9 au 13 novembre 2015 "email free".

L'expérimentation ne devrait pas donner lieu à une généralisation, toutefois, mais devrait permettre aux employés de redécouvrir en partie les bonnes habitudes et, peut-être, apprendre à laisser aux conversations orales les sujets peu professionnels. Ce qui devrait sans doute réduire le nombre d'emails que chacun reçoit.

Mais le problème des emails est désormais général. Il aurait même des conséquences sur la santé des employés selon plusieurs recherches dont une en 2013 qui a mis en relation la vue d'une boîte "pleine" avec une augmentation de la pression cardiaque et des battements du coeur. Sans compter que limiter l'utilisation des emails aurait un impact direct sur le stress des employés.


Paolo Garoscio
Après son diplôme de Master en Philosophie du Langage, Paolo Garoscio a décidé de se tourner vers... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Citelum veut "prolonger la vie au-delà de la tombée de la nuit." Jean-Daniel Le Gall, directeur général adjoint.

Agriculture : le printemps européen du ministre Stéphane Travert

Olivier Maes, le monde comme territoire de marque.

Homelike Home, la Dream Team de la chasse immobilière en France

Mode : la vraie révolution digitale a juste démarré

Les enjeux de la délégation de pouvoirs

Risque Amiante : le point sur les nouvelles obligations avec SET Environnement

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"
















Rss
Twitter
Facebook