Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

​La BCE ne change pas ses taux directeurs





Le 21 Avril 2016, par

La politique des taux négatifs de la BCE va continuer encore un bon bout de temps alors même qu'elle donne lieu à des paradoxes : dans certains pays des personnes ayant contracté un emprunt immobilier à taux variable se retrouvent... à gagner de l'argent au lieu de devoir rembourser leur crédit. Mais ces cas sont rares et Mario Draghi est resté ferme jeudi 21 avril 2016.


Shutterstock/economiematin
Shutterstock/economiematin
Lors de la conférence de presse de la BCE qui s'est tenue jeudi 21 avril 2016, la Banque Centrale Européenne n'a pas changé sa politique qui reste axée sur un principe simple : contraindre les banques à faire circuler de l'argent afin d'inciter l'investissement et la consommation. Et pour ce faire, depuis quelques mois, la BCE a adopté les taux négatifs.

Les principaux taux de la BCE restent donc inchangés : le taux de refinancement reste à 0 % tandis que le taux de dépôt reste à -0,4 %, après avoir été baissé lors de la dernière réunion de la Banque Centrale Européenne. Le rachat massif d'actifs reste également d'actualité, mais Mario Draghi a légèrement précisé les nouvelles mesures, notamment concernant le rachat d'actifs privés.

Jusqu'à présent, en effet, la BCE ne rachetait que de la dette des Etats européens. Désormais, à partir de juin 2016, elle achètera également de la dette d'entreprises mais pas de banques et de filiales de banques afin de rester indépendante.

L'indépendance a également été au centre de la conférence de presse : critiqué par certains politiques, Mario Draghi a déclaré, ferme, que la BCE "obéit à la loi, non aux politiques" et que le conseil de la BCE est fortement attaché à la défense de son indépendance.


Paolo Garoscio
Après son diplôme de Master en Philosophie du Langage, Paolo Garoscio a décidé de se tourner vers... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Opinion



Les entretiens du JDE

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

L’avenir de l’Europe passe par la Culture

Frédéric Pierucci : « Il y a une opportunité stratégique de rachat à GE de la branche nucléaire d’Alstom »

Guillaume Alvarez, vice-président senior de Steelcase : manager une entreprise mondialisée en France

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"










Rss
Twitter
Facebook