Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

​La Fnac veut racheter Darty





Le 30 Septembre 2015, par

Ce pourrait être la fusion de deux enseignes emblématiques en France : la Fnac, spécialisée dans la vente de produits culturels, et Darty, spécialisée dans la vente d'électroménager et surtout connue pour son "contrat de confiance". Deux enseignes complémentaires, donc. Ce mercredi 30 septembre 2015 Darty a en effet annoncé avoir reçu une offre de rachat.


Shutterstock/economiematin
Shutterstock/economiematin
L'annonce a été faite par le groupe Darty PLC côté à Londres : dans un communiqué il annonce avoir reçu une offre de rachat de la part de la Fnac. Une offre qu'il est loin d'avoir refusé : bien au contraire le groupe va étudier l'offre en détail avant de dire à ses actionnaires si oui ou non ils devraient vendre leurs actions.

Dans le détail, l'offre propose 1 action Fnac pour 39 actions Darty ce qui valorise, selon la Fnac, l'entreprise de vente d'électroménager à 533 millions de livres sterling soit environ 722 millions d'euros. C'est 27% de plus que la valeur du groupe lors de la clôture de la Bourse de Londres mardi 29 septembre 2015.

Pour la Fnac ce rapprochement "constitue une opportunité stratégique et financière majeure pour les deux groupes en donnant naissance au leader de la distribution de produits techniques, culturels et électroménagers en France" alors que le groupe est en difficultés. LE marché de la culture, fortement concurrencé par les nouveaux acteurs du e-commerce, en premier lieu Amazon, est en difficultés et la Fnac tente de trouver de nouveaux leviers de croissance.

Chez Darty, on se laisse le temps de réfléchir : "Le conseil d'administration a examiné cette proposition et a conclu qu'il devrait étudier de plus près les avantages d'un éventuel rapprochement avec Fnac."


Paolo Garoscio
Après son diplôme de Master en Philosophie du Langage, Paolo Garoscio a décidé de se tourner vers... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook