Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

​La baisse d'impôts de 2016 va être sur l'impôt sur le revenu





Le 26 Août 2015, par

Le gouvernement ne semble pour une fois pas se contredire : en 2016, comme l'a annoncé François Hollande et confirmé Manuel Valls, il devrait y avoir une baisse d'impôts pour les Français. Mais ce mercredi 26 août 2015 matin, sur RTL, Michel sapin a donné quelques indices sur la teneur de cette baisse. Et finalement elle ne va pas concerner tous les ménages Français mais seulement les plus modestes.


Shutterstock/economiematin
Shutterstock/economiematin
Si le gouvernement n'a pas encore annoncé la ou les sommes que les Français vont voir être retirées de leur impôt en 2016, il a, par le biais de Michel Sapin, ministre des Finances, donné quelques pistes. La première, fondamentale, est que cette baisse d'impôts se fera sur l'impôt sur le revenu. On ne sait pas encore si c'est l'impôt sur le revenu de 2015, payé en 2016, ou de 2016, payé en 2017, mais c'est déjà quelque chose.

Par contre, et c'est là où le bât blesse, la baisse ne sera pas généralisée. Selon Michel Sapin, qui précise toutefois que le gouvernement travaille encore sur le sujet, la baisse d'impôts ne devrait concerner que les ménages les plus modestes, principale si ce n'est unique cible des baisses d'impôts du gouvernement.

Les ménages aisés et riches, sur lesquels s'accentue ces dernières années la pression fiscale, ne devrait donc pas connaître de répit l'an prochain. Mais ils ne devraient pas non plus connaître d'augmentation de leur impôt sur le revenu.

En effet, Michel Sapin a été très clair sur le sujet : la baisse prévue en 2016 sera "compensée par des baisses de dépenses" et non par une augmentation des impôts des autres ménages. Déjà que moins d'une famille sur deux en France paye l'impôt sur le revenu depuis la suppression de la première tranche en cette année 2015...


Paolo Garoscio
Après son diplôme de Master en Philosophie du Langage, Paolo Garoscio a décidé de se tourner vers... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »









Rss
Twitter
Facebook