Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

​La direction de Volkswagen garde la confiance des actionnaires





Le 23 Juin 2016, par

Le scandale du Dieselgate, qui a conduit au rappel de près de 11 millions de véhicules dans le monde, à des enquêtes et à la démission du PDG du groupe de Wolfsburg, Martin Winterkorn, restera gravé dans l'histoire de Volkswagen comme le pire scandale de la marque. La nouvelle direction, remaniée depuis le scandale, faisait face aux actionnaires pour la première fois. Un vote qui pouvait mener à quelques surprises.


cc/pixabay
cc/pixabay
L'Assemblée Générale de Volkswagen, qui s'est déroulée à Hanovre en Allemagne mercredi 22 juin 2016, n'aura pas créé de surprise : malgré le scandale et les menaces, la direction a confirmé avoir le soutien des actionnaires. Un soutien très large, par ailleurs, puisque la confiance a été votée à 93,69 % malgré les incertitudes qui pèsent sur l'avenir du groupe.

Le résultat reste surprenant bien que personne ne s'attendait à ce que la direction soit renversée. 89 % du capital du groupe est détenu par trois actionnaires principaux, dont la famille Porsche-Piech, héritière, qui détient encore 52 % du capital. Suivent le Land de Basse-Saxe qui détient 20 % du capital et l'Emirat du Qatar. Avec 89 % du capital dans les mains de gros investisseurs et plus de 50 % dans les mains des patriarches du groupe, difficile de croire que la confiance aurait été retirée.

Grâce à ce vote, Matthias Muller, arrivé à la tête du groupe après la démission de Winterkorn, peut continuer son travail pour redresser le groupe et surtout son image. Un travail qui passe, notamment, par un changement de stratégie avec l'annonce de plusieurs dizaines de véhicules électriques commercialisés dans la décennie à venir.

Lors du vote du 22 juin 2016 les actionnaires ont également adopté une motion réduisant de 4,90 euros (en 2014) à 0,11 euro (en 2015) le dividende qui leur sera versé.


Paolo Garoscio
Après son diplôme de Master en Philosophie du Langage, Paolo Garoscio a décidé de se tourner vers... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​« L’Etat ne peut pas se transformer en « père fouettard » et réguler avec des mesures très restrictives les acteurs innovants de l’économie collaborative »

"Les collectivités territoriales sont nos partenaires privilégiés." Carmen Munoz, Directrice Générale de Citelum

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?










Rss
Twitter
Facebook