Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

​La plateforme Etsy entre en Bourse





Le 16 Avril 2015, par

C'est sur l'indice de Wall Street Nasdaq qu'Etsy, plateforme de e-commerce permettant à tout un chacun de vendre ce qu'il fait à la main (dessins, vêtements, objets, bijoux...) a décidé de s'indexer en Bourse. Et c'est ce jeudi 16 avril 2015 que cette introduction en Bourse va avoir lieu avec à la clé une petite levée de fonds de quelques centaines de millions d'euros qui lui permettrait de se renouveler et de faire face à ses pertes.


Shutterstock/economiematin
Shutterstock/economiematin
Avec quelques 54 millions de membres (19,8 millions d'acheteurs et 1,4 millions de vendeurs actifs) fin 2014 le phénomène Etsy n'est pas prêt de s'arrêter et la plateforme peut compter sur des clients fidèles, notamment toute la galaxie de créateurs d'objets faits-maison d'Internet. Qui plus est, le "DIY" (Do It Yourself) est particulièrement à la mode sur Internet ce qui devrait permettre à Etsy de ne pas perdre de trafic.

Si ce n'est que les plateformes concurrentes sont au rendez-vous aussi : Amazon ou encore Alibaba se sont intéressés au créneau et propose aussi la vente de produits homemade.

Ce qui pourrait expliquer en partie les 15 millions de dollars de pertes enregistrés par Etsy en 2014 malgré un chiffre d'affaires de 195 millions de dollars et qui affiché une croissance insolente : +54,6% en un an.

Alors avec cette introduction en Bourse et les quelques 266 millions de dollars que la plateforme devrait lever en offrant sur le marché 16,6 millions de titres à 16 dollars l'unité, Etsy pourrait enfin améliorer son offre qu'elle tente d'axer sur le développement de services locaux.

Si cette introduction en Bourse est réussie la plateforme Etsy serait valorisée quelques 1,8 milliard de dollars. Mais une option de sur allocation de 2,5 millions d'actions est également prévue ce qui pourrait largement faire augmenter la levée de fonds.


Paolo Garoscio
Après son diplôme de Master en Philosophie du Langage, Paolo Garoscio a décidé de se tourner vers... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris



Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

Frédéric Pierucci : « Il y a une opportunité stratégique de rachat à GE de la branche nucléaire d’Alstom »

Guillaume Alvarez, vice-président senior de Steelcase : manager une entreprise mondialisée en France

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

















Rss
Twitter
Facebook