Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

​Le Luxembourg dit « non » à la fiscalité unique en Europe





Le 19 Novembre 2014, par

Au centre du scandale du Tax Ruling qui aurait permis à des centaines si ce n’est des milliers d’entreprises de payer moins d’impôts, le Luxembourg reste ferme sur ses positions. Xavir Bettel, premier ministre du Grand-Duché, s’est dit fermement opposé à ce que l’Europe adopte une fiscalité unique. C’est donc une guerre qui s’ouvre entre lui et son prédécesseur, Jean-Claude Juncker, devenu Président de la Commission Européenne.


Shutterstock/economiematin
Shutterstock/economiematin
Le Tax Ruling est simple et efficace : chaque entreprise prend un cabinet de conseil pour trouver la fiscalité la plus avantageuse pour ses activités, afin de savoir où s’implanter. Une technique utilisée beaucoup plus couramment qu’on ne le croyait et qui a été révélée dans une enquête de grande envergure en novembre 2014. Au centre de ce système d’optimisation fiscale : le Luxembourg.

Jean-Claude Juncker, premier ministre du Luxembourg jusqu’en 2013, a été au centre du scandale mais maintenant il compte tout faire pour que la fiscalité en Europe soit uniforme. C’était sans compter sur l’avis de son successeur, Xavier Bettel.
Il a été clair, sur le sujet : « Je ne vais certainement pas avancer avec le Luxembourg vers une fiscalité qui est plus haute qu'aujourd'hui. Dire que tout le monde à l'intérieur de l'Union européenne doit avancer vers une fiscalité unique et les mêmes taux d'imposition, ça, je suis contre. »

Une fiscalité harmonisée au sein de l’UE entraînerait, forcément, une perte de bénéfices pour le Luxembourg. Le petit pays a acquis, depuis l’affaire LuxLeaks dévoilant le Tax Ruling, le titre peu valorisant de « dernier paradis fiscal d’Europe ».

Pour Xavier Bettel, il n’y a pas de doutes : la fiscalité « est du ressort des Etats-Membres ». Autant dire qu’il va se battre pour que le projet de Jean-Claude Juncker ne réussisse pas. Une guerre intestine s’annonce donc au Luxembourg entre son ancien et son nouveau Premier ministre.


Paolo Garoscio
Après son diplôme de Master en Philosophie du Langage, Paolo Garoscio a décidé de se tourner vers... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising








Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »

Général Soubelet : « Traitons les vrais problèmes, ne poussons pas les Français à la révolte »









Rss
Twitter
Facebook