Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

​Le SMIC n’aura pas de coup de pouce





Le 14 Décembre 2015, par

Les salariés au SMIC en France ne vont pas terminer l’année avec un cadeau de Noël de la part du gouvernement : l’annonce, ce lundi 14 décembre 2015, du montant de la revalorisation du SMIC en France aura été conforme aux prévisions. LE gouvernement a décidé de suivre les recommandations du comité consultatif sur la question et de limiter la hausse au simple calcul calqué sur l’inflation, sans donner de coup de pouce.


Shutterstock/Economiematin
Shutterstock/Economiematin
Myriam El Khomri, pour sa première annonce concernant la revalorisation du SMIC depuis son entrée en fonction au Ministère du Travail, n’aura pas créé la surprise : le SMIC ne sera revalorisé que de 0,6% comme tout le monde s’y attendait. Une revalorisation minimum déjà décriée par les syndicats qui espéraient que le gouvernement allait soutenir la consommation des ménages par une hausse un peu supérieure.

Il n’en sera rien. Selon la ministre une hausse supérieure à l’inflation serait néfaste pour l’emploi qui peine à redémarrer en France. Les entreprises, qui payent les salariés et les charges, auraient dû supporter un poids économique trop gros si un coup de pouce avait été donné au salaire minimum.

Ce lundi 14 décembre 2015, donc, la hausse a été dévoilée : 6 centimes de plus de l’heure soit un salaire minimum horaire qui passe de 9,61 euros à 9,67 euros bruts. Au niveau mensuel cela ne représente qu’une augmentation de 9 euros puisque le SMIC mensuel atteindra, au 1er janvier 2016, la somme de 1466,62 euros bruts.

Le dernier coup de pouce du gouvernement date de 2012 lorsqu’au lendemain de l’élection de François Hollande le gouvernement avait opté pour une hausse de 2% du SMIC contre les 1,4% prévus par le calcul mathématique.


Paolo Garoscio
Après son diplôme de Master en Philosophie du Langage, Paolo Garoscio a décidé de se tourner vers... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

OPA du fonds Searchlight sur Latécoère : un nouveau scandale Alstom ?

Frédérique Picard :"j’ai décidé de répertorier les leviers spécifiques qui permettent aux femmes d’oser"

Jean-Louis Scaringella, les taux d’intérêt négatifs ou : « l’euthanasie des rentiers »

La Saga des Audacieux

Pouquoi les ambitions protectionnistes chinoises et américaines frappent la France et l'Europe

Frédéric Verdavaine (Nexity) : « Nous sommes au croisement de nombreux enjeux de société structurants pour l’avenir »

​« L’Etat ne peut pas se transformer en « père fouettard » et réguler avec des mesures très restrictives les acteurs innovants de l’économie collaborative »

"Les collectivités territoriales sont nos partenaires privilégiés." Carmen Munoz, Directrice Générale de Citelum












Rss
Twitter
Facebook