Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

​Le livret A va-t-il baisser à 0,50% ?





Le 15 Juillet 2015, par

Le 1er août 2015 va se jouer une nouvelle page d'histoire pour le gouvernement de François Hollande avec la révision du taux de rendement du Livret A. Déjà à son plus bas historique, il y a de fortes chances que son taux va encore baisser face aux pressions de Christian Noyer, gouverneur de la Banque de France, qui milite activement pour une baisse depuis plus d'un an.


Shutterstock/Economiematin
Shutterstock/Economiematin
L'Insee ayant publié les chiffres de l'inflation de juin 2015 ce mercredi 15 juillet 2015 nous savons désormais quel pourrait être le futur taux du livret A.

Le calcul du taux du livret A prend en compte l'inflation et celle-ci a été basse en juillet 2015 : 0,3%. Il faut alors ajouter 0,25% et arrondir au quart de point le plus proche pour obtenir le taux prévu pour le Livret A. Ce qui donne 0,50%. Et c'est probablement le taux qui sera choisi en août 2015 par la Banque de France ; car c'est elle qui décide.

Christian Noyer avait déjà annoncé qu'il comptait bien faire baisser le taux du Livret A en 2015 car le taux actuel, de 1%, est artificiel : le gouvernement peut en effet aller à l'encontre de la décision de la Banque de France et décider d'un taux arbitraire, chose qu'il a faite pour les deux dernières révisions en date. Mais ce taux n'est pas réaliste par rapport à la situation économique du pays et un taux trop élevé peut poser problème.

Si le gouvernement décide de suivre l'avis de la Banque de France et de faire baisser le taux à 0,50% ce sera un nouveau plus bas historique pour celui qui fut un temps le livret d'épargne préféré des Français mais duquel ils se détournent de plus en plus. LA collecte, déjà négative, risquera alors d'en prendre un coup.
A moins que Bercy ne décide de jouer la carte "politique" et de maintenir les 1% contre vents et marées. 


Paolo Garoscio
Après son diplôme de Master en Philosophie du Langage, Paolo Garoscio a décidé de se tourner vers... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art market



Les entretiens du JDE

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

L’avenir de l’Europe passe par la Culture

Frédéric Pierucci : « Il y a une opportunité stratégique de rachat à GE de la branche nucléaire d’Alstom »

Guillaume Alvarez, vice-président senior de Steelcase : manager une entreprise mondialisée en France

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"




Opinion

Transition énergétique : arrêtez d’emmerder les français !

Transition énergétique : arrêtez d’emmerder les français !
Depuis des années, nous entendons parler de la fin du monde. Les gaz à effet de serre produits par les pays industriels aboutiraient à terme à la disparition de la vie sur terre. Il faudrait donc changer de mode de vie pour sauver la planète. On nous le répète à longueur de journée. Entre vivre et conduire, on choisit vite.

Jacques Debonsens















Rss
Twitter
Facebook