Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

​Le prochain « Lumia » de Microsoft ne s’appellera plus « Nokia »





Le 21 Octobre 2014, par

Microsoft avait racheté Nokia, tout au moins la partie « terminaux mobiles « (comprenez « smartphones ») pour 5,4 milliards de d’euros. Mais Microsoft n’est pas Nokia et ce qui devait arriver arriva : Nokia va disparaître des radars et avec elle un pan de l’histoire de la téléphonie mobile, notamment avec le mythique 3310. Le prochain téléphone de la gamme Lumia ne mentionnera en effet plus son appartenance à la marque finlandaise.


Shutterstock/EconomieMatin
Shutterstock/EconomieMatin
Cela devait arriver, Microsoft, qui tente de percer dans le monde des smartphones avec son Windows Mobile, un OS encore peu utilisé face à ses concurrents d’Apple (iOS) et Google (Android), veut se séparer de l’histoire qui marque sa branche smartphones issue du rachat de Nokia. Et le premier à en faire les frais sera le nouveau modèle de la gamme Lumia.

Jusqu’à présent, les téléphones Lumia s’appelaient « Nokia Lumia » même si Microsoft était derrière. Désormais, la gamme s’appellera « Microsoft Lumia ». Et ainsi Microsoft commencera à se faire un nom dans le marché des smartphones, tandis que Nokia continuera son développement centré sur l’équipement télécoms.

Il en sera de même pour toute la communication. Nokia France changera de nom en première pour prendre Microsoft Lumia. La page Facebook, le compte Twitter et toutes les autres mentions de Nokia France sur les réseaux sociaux disparaîtront pour devenir Microsoft Lumia. Et si la France est le premier pays concerné, Microsoft a déjà confirmé que ce changement sera effectué dans le monde entier, selon le site spécialisé The Verge.

L’effet sur les logos et les téléphones à proprement parler n’est pas encore connu. Seul le prochain modèle de smartphone de la gamme Lumia pourra éclaircir le public. En attendant, il faut se préparer au changement.


Paolo Garoscio
Après son diplôme de Master en Philosophie du Langage, Paolo Garoscio a décidé de se tourner vers... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »










Rss
Twitter
Facebook