Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

​Les poids lourds en grève, les livraisons de Noël perturbées





Le 15 Décembre 2014, par

Ce Noël 2014 pourrait s’avérer compliqué pour les distributeurs et les Français en général : une grève lancée par le syndicat CFDT-Route menace les livraisons pour la période des fêtes. Les chauffeurs de poids lourds réclament une augmentation salariale après deux ans de gel des salaires, augmentation que les patrons ont refusée en l’état. Pour faire pression, ils ont donc décidé de bloquer le marché international de Rungis.


​Les poids lourds en grève, les livraisons de Noël perturbées
Les chauffeurs de poids lourds veulent se faire entendre et surtout veulent mettre la pression sur leurs sociétés et sur les distributeurs. Pour ce faire, la période de Noël paraît toute indiquée : les livraisons retardées à ce moment-là pourraient jouer de manière très défavorable sur le chiffre d’affaire des entreprises mais également sur leur image de marque.

Ce qu’ils réclament est simple : une augmentation salariale, la première depuis deux ans, pour un total de 100 euros nets pour tous les chauffeurs. Ils ne l’ont pas obtenue lors des discussions avec le patronat qui n’a offert qu’une revalorisation du salaire un peu au-dessus du smic (9,60 euros contre les 9,53 euros du smic horaire).

Pour les syndicats des chauffeurs de poids lourds ce n’est pas suffisant, notamment à la suite de la suppression de l’écotaxe par le gouvernement, l’obtention du CICE (Crédit Impôt Compétitivité Emploi) et de la chute du prix du pétrole qui a fait chuter le prix du gazole. Autant d’éléments qui ont dégagé, selon les syndicats, des marges de manœuvres pour renégocier le salaire.

La CFDT-Route a donc lancé un appel à la mobilisation pour ce dernier week-end avant Noël tandis que la CGT attendra le 15 janvier pour se mobiliser également. A moins que des discussions éclair n’aient lieu durant cette semaine du 15 décembre 2014.
 


Paolo Garoscio
Après son diplôme de Master en Philosophie du Langage, Paolo Garoscio a décidé de se tourner vers... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

Entretien avec Ignacio de la Torre : "Nous vivons le début de la fin de « l’argent bon marché » !"

Fabrice Lépine, DG de Wonderbox : "Nos partenaires sont les premiers ambassadeurs de notre marque"

Vincent Stellian, président de Quietalis : « Nos clients et nos partenaires nous font confiance parce que nous sommes indépendants »

Citelum veut "prolonger la vie au-delà de la tombée de la nuit." Jean-Daniel Le Gall, directeur général adjoint.

Agriculture : le printemps européen du ministre Stéphane Travert

Olivier Maes, le monde comme territoire de marque.

Homelike Home, la Dream Team de la chasse immobilière en France

Mode : la vraie révolution digitale a juste démarré
















Rss
Twitter
Facebook