Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

​Les tarifs réglementés du gaz baissent encore en avril 2016





Le 31 Mars 2016, par

La chute du prix du gaz sur les marchés, portée par un pétrole qui ne semble pas retrouver le chemin de la croissance à cause des tensions au sein de l'OPEP, continue de faire faire des économies aux ménages français. Depuis que le prix du gaz, établi par la CRE, est indexé sur le prix du marché du gros et révisé mensuellement, la chute des tarifs réglementés a été quasiment continue.


Shutterstock/Economiematin
Shutterstock/Economiematin
Que le prix du gaz appliqué par Engie, soit les tarifs réglementés fixés par la Commission de Régulation de l'Energie (CRE) devait baisser, nous le savions depuis plusieurs semaines. Mais ce n'est que le 30 mars 2016 que la CRE a confirmé l'information initialement dévoilée par Le Figaro : les tarifs réglementés vont effectivement chuter le 1er avril 2016.

En moyenne, les tarifs réglementés devraient baisser de 3,72 % en avril 2016 d'après la CRE avec une baisse très importante pour les ménages qui n'utilisent le gaz que pour se chauffer (3,8 %). Les ménages utilisant le gaz uniquement pour la cuisson verront leurs tarifs baisser de 1,2 % et ceux ayant la double utilisation du gaz connaîtront une baisse de 2,3 % du prix.

Avec cette nouvelle baisse, la huitième consécutive, les prix du gaz ont chuté de 18,6 % en moyenne depuis le 1er janvier 2015 ce qui a permis au gaz de renouer avec la compétitivité : GRDF a connu une augmentation des raccordements en 2015, du jamais vu depuis 6 ans.

Toutefois, la CRE a également annoncé une augmentation du prix de distribution de 2,76 % au 1er juillet 2016 qui se répercutera sur les tarifs des clients. Si la tendance baissière n'est pas remise en cause, au 1er juillet 2016 les tarifs pourraient à nouveau augmenter.


Paolo Garoscio
Après son diplôme de Master en Philosophie du Langage, Paolo Garoscio a décidé de se tourner vers... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art market



Les entretiens du JDE

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

L’avenir de l’Europe passe par la Culture

Frédéric Pierucci : « Il y a une opportunité stratégique de rachat à GE de la branche nucléaire d’Alstom »

Guillaume Alvarez, vice-président senior de Steelcase : manager une entreprise mondialisée en France

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"








Opinion

Transition énergétique : arrêtez d’emmerder les français !

Transition énergétique : arrêtez d’emmerder les français !
Depuis des années, nous entendons parler de la fin du monde. Les gaz à effet de serre produits par les pays industriels aboutiraient à terme à la disparition de la vie sur terre. Il faudrait donc changer de mode de vie pour sauver la planète. On nous le répète à longueur de journée. Entre vivre et conduire, on choisit vite.

Jacques Debonsens











Rss
Twitter
Facebook