Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

​Microsoft lance un programme pilote pour embaucher des autistes





Le 7 Avril 2015, par

Une semaine à peine après la journée mondiale de l'autisme qui se tient chaque année le 2 avril Microsoft dévoile un projet de grande envergure pour aider l'intégration des personnes atteintes d'autisme au sein du monde de l'entreprise. Et notamment au sein de Microsoft elle-même qui va s'employer à embaucher des autistes dans son campus principal à Redmond dans l'Etat de Washington.


Shutterstock/Economiematin
Shutterstock/Economiematin
L'annonce de ce projet pilote qui, on l'espère, devrait être un succès a été faite mardi 7 avril 2015 sur le blog officiel de Microsoft : le géant va embaucher des personnes autistes à plein temps et en CDI dans son QG de Redmond. Une bonne nouvelle alors que la maladie peine à être reconnue et pose encore de nombreux problèmes sociétaux.

Mary Ellen Smith, Vice-Présidente des opérations chez Microsoft, a annoncé elle-même cette nouvelle campagne d'intégration estimant que "Microsoft est plus forte quand nous augmentons les chances et nous avons des éléments qui représentent nos clients". Il faut dire qu'ayant elle-même un adolescent atteint d'autisme, Mme Smith est directement concernée par le problème de l'intégration des autistes dans le monde du travail.

Pour réussir cette campagne pilote, Microsoft sera épaulée par Specialisterne, une organisation à but non lucratif danoise qui, justement, s'emploie à former des personnes autistes pour une carrière dans les nouvelles technologies.

Specialisterne a déjà, avec succès, travaillé avec SAP qui vise à avoir 1% de ses effectifs allemands touchés par l'autisme à l'horizon de 2020.

Si Microsoft vise à intégrer plus d'autistes dans ses effectifs, Mary Ellen Smith annonce que ce n'est là qu'un premier pas vers une intégration des personnes handicapées chez Microsoft. Mais les autistes intéressent particulièrement la firme puisque "certains ont des capacités de mémorisation impressionnantes" ou encore "excellent dans les mathématiques ou le code". Autant d'atouts qui sont souvent très mal utilisés.


Paolo Garoscio
Après son diplôme de Master en Philosophie du Langage, Paolo Garoscio a décidé de se tourner vers... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art market



Les entretiens du JDE

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

L’avenir de l’Europe passe par la Culture

Frédéric Pierucci : « Il y a une opportunité stratégique de rachat à GE de la branche nucléaire d’Alstom »

Guillaume Alvarez, vice-président senior de Steelcase : manager une entreprise mondialisée en France

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"








Opinion

Transition énergétique : arrêtez d’emmerder les français !

Transition énergétique : arrêtez d’emmerder les français !
Depuis des années, nous entendons parler de la fin du monde. Les gaz à effet de serre produits par les pays industriels aboutiraient à terme à la disparition de la vie sur terre. Il faudrait donc changer de mode de vie pour sauver la planète. On nous le répète à longueur de journée. Entre vivre et conduire, on choisit vite.

Jacques Debonsens











Rss
Twitter
Facebook