Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

​Microsoft : les entreprises vont payer Windows 10





Le 2 Février 2015, par

L'annonce avait fait l'effet d'une bombe : le 21 janvier 2015 Microsoft 10, allait être gratuit pour les détenteurs de Windows 7 et 8.1. Une bonne nouvelle pour les consommateurs. Mais les entreprises, elles, ne seront pas concernées par la gratuité de la transition et devront payer Windows 10 plein pot, comme elles l'ont déjà fait pour les versions 7 et 8.1.


Shutterstock/economiematin
Shutterstock/economiematin
Windows 10 sera donc gratuit, mais pas pour tous. Déjà, il faut avoir une licence officielle Windows 7 ou 8.1 pour profiter de l'offre de Microsoft qui ne sera valable qu'un an ; mais surtout il faut être un particulier car les professionnels ne sont pas concernés.

Ce n'est néanmoins pas tout à fait étonnant : les entreprises pèsent très lourd dans le chiffre d'affaires de Microsoft puisqu'elles ne peuvent pas, comme les particuliers, se permettre d'avoir une licence piratée. Un simple contrôle entraînerait de lourdes amendes. Mais Microsoft n'avait pas été clair sur ce point jusqu'à présent.

Dans un post sur le blog officiel de la firme de Mountain View, Microsoft explique que "Windows 7 Enterprise et Windows 8/8.1 Enterprise ne seront pas inclus dans les termes de l'offre de mis à jour gratuite de Windows 10 que nous avons annoncée".

Les entreprises pourront néanmoins bénéficier de deux nouveaux supports avec Windows 10, de quoi inciter les entreprises à passer rapidement au nouvel OS de Microsoft.

D'une part Microsoft lance Long Term Servicing, dédiée aux DSI et leur permettant d'utiliser les WSUS pour contrôler mises à jour et correctifs du nouvel OS.

D'autre part, avec Current branch for Business, les entreprises pourront utiliser les nouvelles fonctionnalités de Windows 10 une fois que leur qualité et leur efficacité seront prouvées auprès du grand public.


Paolo Garoscio
Après son diplôme de Master en Philosophie du Langage, Paolo Garoscio a décidé de se tourner vers... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

OPA du fonds Searchlight sur Latécoère : un nouveau scandale Alstom ?

Frédérique Picard :"j’ai décidé de répertorier les leviers spécifiques qui permettent aux femmes d’oser"

Jean-Louis Scaringella, les taux d’intérêt négatifs ou : « l’euthanasie des rentiers »

La Saga des Audacieux

Pouquoi les ambitions protectionnistes chinoises et américaines frappent la France et l'Europe

Frédéric Verdavaine (Nexity) : « Nous sommes au croisement de nombreux enjeux de société structurants pour l’avenir »

​« L’Etat ne peut pas se transformer en « père fouettard » et réguler avec des mesures très restrictives les acteurs innovants de l’économie collaborative »

"Les collectivités territoriales sont nos partenaires privilégiés." Carmen Munoz, Directrice Générale de Citelum












Rss
Twitter
Facebook