Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

​Nokia veut racheter Alcatel-Lucent





Le 14 Avril 2015, par

L'annonce est tombée ce mardi 14 avril 2015 : le finlandais Nokia serait en discussions pour fusionner avec l'équipementier franco-américain Alcatel-Lucent selon un communiqué de presse publié par le premier. Une information qui fait suite aux révélations de Bloomberg concernant des discussions entre les deux groupes et diverses rencontres entre les deux PDG. Mais initialement il n'était pas question d'une fusion.


Shutterstock/economiematin
Shutterstock/economiematin
Bloomberg annonçait ce mardi 14 avril 2015 que Nokia était en discussions avec Alcatel-Lucent pour lui racheter sa partie téléphonie mobile. Une information qui n'avait pas été commentée par les principaux intéressés mais dont la rumeur courait depuis quelques jours déjà. Finalement, elle a été confirmée, mais partialement.

"Nokia et Alcatel-Lucent confirment être en discussions avancées concernant une éventuelle fusion complète, qui prendrait la forme d'une offre publique d'achat de Nokia sur Alcatel-Lucent" a déclaré Nokia dans un communiqué de presse tout en précisant que rien n'était certain à ce stade des discussions. Mais la possibilité d'une fusion entre les deux groupes est de plus en plus crédible.

Ce rachat permettrait à Nokia de créer un nouveau super-groupe après la cession de sa branche téléphones mobiles à Microsoft, mais surtout de tenir tête à son principal concurrent, Ericsson, qui a également cédé sa partie téléphones mobiles à Sony avec qui il avait une coentreprise.

Pour financer ce rachat, Nokia pourrait décider de céder son service de cartographie HERE. Estimé à une valeur de 2 milliards d'euros, HERE intéresserait déjà diverses sociétés parmi lesquelles la start-up UBER qui pourrait l'utiliser pour améliorer son service de géolocalisation de ses voitures.

Forcément, la Bourse a bien accueilli la nouvelle et le titre d'Alcatel-Lucent a bondit de 14% à la Bourse de Paris. Au contraire, les investisseurs de Nokia ont émis leurs craintes en faisant chuter le titre de 7% à Helsinki.


Paolo Garoscio
Après son diplôme de Master en Philosophie du Langage, Paolo Garoscio a décidé de se tourner vers... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »

Général Soubelet : « Traitons les vrais problèmes, ne poussons pas les Français à la révolte »

Entretien avec Ignacio de la Torre : "Nous vivons le début de la fin de « l’argent bon marché » !"

Fabrice Lépine, DG de Wonderbox : "Nos partenaires sont les premiers ambassadeurs de notre marque"

Vincent Stellian, président de Quietalis : « Nos clients et nos partenaires nous font confiance parce que nous sommes indépendants »

Citelum veut "prolonger la vie au-delà de la tombée de la nuit." Jean-Daniel Le Gall, directeur général adjoint.

Agriculture : le printemps européen du ministre Stéphane Travert

Olivier Maes, le monde comme territoire de marque.

















Rss
Twitter
Facebook