Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

​Numericable perd le contrat de déploiement de la fibre optique dans les Hauts-de-Seine





Le 17 Octobre 2014, par

C’était dans l’air depuis quelques mois et ça n’a pas loupé : le Conseil général des Hauts-de-Seine a annoncé rompre le contrat passé avec Sequalum, filiale de Numericable à 95% et SFR (5% du capital mais l’opérateur a été racheté par Numericable). Sequalum avait gagné l’appel d’offres pour le déploiement de la fibre optique dans le département en 2007. Mais elle n’aurait pas tenu ses engagements, notamment dans les zones les moins rentables.


Selon le Conseil Générale, en effet, « l’opérateur [Numericable, ndlr] n’a pas respecté ses engagements » et « n’a pas mis les moyens humains et financiers nécessaires » pour réussir à tenir les délais de déploiement prévus dans l’attribution du contrat. Et l’écart entre ce qu’il aurait dû faire et ce qui a été fait est gigantesque.

Alors qu’à l’horizon de fin 2015 quelques 828 000 prises auraient dû être raccordées au réseau fibre optique par Numericable, en juillet 2014 l’opérateur n’aurait raccordé que 113 000 prises. Sept fois moins, met en avant le conseil Général, ce qui motive sa décision de rupture du contrat.

Une rupture qui ne plaît guère à Numericable qui a déjà annoncé qu’il allait la contester. L’enjeu financier est en effet très grand : l’investissement était de 422 millions d’euros dont 59 millions pourvus par des subventions publiques.

Numericable a fait savoir que le Conseil général devra « a minima rembourser le montant des investissements » déjà engagés, que Numericable estime à 150 millions d’euros… soit moins de la moitié du total prévu alors qu’il ne manque qu’un peu plus d’un an pour atteindre la deadline prévue. De quoi étayer la thèse du Conseil général que l’opérateur n’a pas mis les moyens financiers nécessaires pour respecter ses engagements.

Le Conseil général des Hauts-de-Seine devra trouver d’autres solutions pour terminer le déploiement de la fibre optique… mais il y a fort à parier que les autres opérateurs sauront répondre présent.


Paolo Garoscio
Après son diplôme de Master en Philosophie du Langage, Paolo Garoscio a décidé de se tourner vers... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Schoolab Entreprise à Mission ou comment concilier Business et enjeux sociétaux

Violence policière est fait divers

Marie Legrand, directrice générale d'Audio 2000 : "Audio 2000 s'est construit autour des valeurs de professionnalisme, d'innovation et d'accessibilité "

Le MoHo : un collectif pour changer le monde !

Couvre-feu : « leur » monde à l’envers

L’intégration des étrangers de France : du mythe à la réalité.

La fin du franc CFA : un livre qui bouscule les idées reçues.

C’est pire qu’un crime, c’est une faute













Rss
Twitter
Facebook