Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

​Orange et SFR lancent un nouveau standard pour le SMS





Le 30 Mars 2015, par

Face aux messageries instantanées et aux réseaux sociaux et leurs "messages privés", le SMS n'a plus vraiment la cote. Qui plus est, il n'a guère évolué depuis les années 80 lorsque les textos ont été lancés à part avec l'arrivée du MMS qui permet d'intégrer de petites photos et vidéo dans les messages. Mais ces ajouts sont limités en taille, à 600 Ko. SFR et Orange lancent donc ce lundi 30 mars 2015 un nouveau standard permettant de dépasser cette limite.


shutterstock/Economiematin
shutterstock/Economiematin
Des MMS avec une taille maximale de 100 Mo : voilà ce que vont proposer Orange et SFR à leurs clients à partir de ce lundi 30 mars 2015 et ce sans que les clients n'aient à faire de manipulation particulière ni souscrire à un service spécial. Totalement gratuit, c'est en fait un nouveau standard que les deux opérateurs ont lancé.

Le service est en réalité une adaptation du service de messagerie iMessage d'Apple qui permet déjà de tels envois. Mais les utilisateurs de téléphones tournant sous Android en étaient, forcément, exclus. Mais attention, bien que gratuit, ce service a quelques limites.

Déjà il ne sera disponible que pour les détenteurs de trois types de smartphone, en tout cas au début : les Samsung Galaxy S5 et les Sony Xperia Z2 et Z3. Mais ce n'est pas tout : ce service est faussement gratuit.

Alors que les MMS classiques sont inclus en illimité dans la très grande majorité des forfaits, les MMS de 100 Mo maximum verront leur data décomptée du forfait data de l'abonnement. Il n'y a donc pas de frais supplémentaires mais ce n'est pas non plus totalement gratuit. Une fois toute la data consommée il ne sera plus possible de l'utiliser...


Paolo Garoscio
Après son diplôme de Master en Philosophie du Langage, Paolo Garoscio a décidé de se tourner vers... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »









Rss
Twitter
Facebook