Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

​Orange : fibre optique et investissements pour se relancer





Le 17 Mars 2015, par

L'opérateur télécom Orange a présenté ce mardi 17 mars 2015 son plan de relance pour les 5 années à venir appelé "Essentiels 2020". Au programme : de gros investissements et surtout une augmentation du débit moyen de ses abonnés par le biais du déploiement du très haut débit par fibre optique avec technologie FTTH (fibre jusqu'au domicile).


Shutterstock/economiematin
Shutterstock/economiematin
L'opérateur Orange, dont le PDG, Stéphane Richard, ne cesse de demander un retour à trois opérateurs mobiles alors qu'il souffre fortement depuis l'arrivée de Free mobile et la guerre des prix, va tout miser sur le débit. Et pour ce faire ce ne sont pas moins de 15 milliards d'euros d'investissements en trois ans au niveau mondial qui ont été annoncés ce mardi 17 mars 2015.

Premier chantier : la fibre optique et le très haut débit. Orange devrait la déployer encore plus afin de rattraper le retard qu'il a sur ses concurrents et reconquérir des parts de marché. Seul problème : en tant qu'opérateur historique Orange ne peut pas proposer des prix aussi concurrentiels que ses concurrents.

Mais peut-être que la technologie FTTH qui porte la fibre jusqu'à l'abonné (contrairement à la technologie FTTB qui ne porte la fibre que jusqu'à l'immeuble) fera la différence. Orange vise 20 millions de foyers raccordables à la fibre optique en 2022 contre 3,6 millions fin 2014.

Puis, pour se relancer, Orange mise gros sur la 4G, le très haut débit mobile, que le groupe espère déployer en masse. L'opérateur vise une couverture de 95% sur l'ensemble des territoires des pays européens dans lesquels il est présent... et donc naturellement en France.

Et pour convaincre les clients à venir chez lui, Orange mise sur l'expérience client en boutique avec quelques "20% des boutiques sous concept +Smart Store+ en France et en Europe en 2018" selon Stéphane Richard.


Paolo Garoscio
Après son diplôme de Master en Philosophie du Langage, Paolo Garoscio a décidé de se tourner vers... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook