Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

​Orange s’allie à Groupama pour lancer sa propre banque mobile





Le 5 Janvier 2016, par

L’opérateur historique Orange est en pleines grandes manœuvres en ce début d’année 2016 et ce, sur deux fronts. Côté télécoms il tente de trouver un accord avec Bouygues Telecom pour fusionner les deux entités. Mais la nouveauté c’est surtout au niveau de son projet de banque dématérialisée. Le groupe est entré en négociations exclusives avec Groupama pour acquérir la majorité du capital de Groupama Banque.


Shutterstock/Economiematin
Shutterstock/Economiematin
Stéphane Richard avait déjà annoncé mi-2015 avoir l’intention de se lancer dans le secteur bancaire. Une évolution, pour l’opérateur, qui lui semble logique puisque les banques ont été nombreuses à lancer leur propre opérateur en MVNO en s’alliant avec l’un des quatre opérateurs français. Mais pour bien faire, Orange ne pensait pas se lancer seule dans l’aventure.

Après avoir étudié les diverses possibilités qui s’offraient à lui, il semblerait que l’opérateur historique ait jeté son dévolu sur la banque en ligne de l’assureur Groupama, Groupama Banque. Orange a annoncé être en discussions exclusives pour prendre 65% du capital de Groupama Banque. Le projet de lancement d'Orange Banque pour 2017 semble se concrétiser.

Orange Banque se voudrait une banque Low-Cost avec pour particularité d'être 100% mobile (donc, en ce sens, différente des banques Fortuneo ou Boursorama). Au niveau des frais, le coût d'un compte bancaire devrait être aux alentours de 100 euros par an pour s'aligner avec la concurrence déjà présente sur le secteur.

Le développement de la clientèle, qui sera initialement française puisque le lancement prévu pour 2017 l'est en France, puis internationale, se fera au travers des réseaux d'agence de l'opérateur mais également de l'assureur, notamment les agences Groupama et Gan.

En s'alliant avec l'assureur Groupama, Orange Banque devrait proposer, outre des services bancaires classiques, des crédits et des assurances.


Paolo Garoscio
Après son diplôme de Master en Philosophie du Langage, Paolo Garoscio a décidé de se tourner vers... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook