Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

​Pétrole : Crédit Suisse n'anticipe pas de remontée à 70 dollars avant longtemps





Le 23 Décembre 2015, par

Alors qu'à la mi-2014 le baril de pétrole coûtait le record de plus de 110 dollars le baril, le prix a chuté durant toute la seconde moitié de 2014 et toute l'année 2015 pour atteindre des niveaux jamais vus depuis 2004. Pour Crédit Suisse la situation devrait changer dans les années à venir et le prix du pétrole remonter doucement sans pour autant retoucher les niveaux de 2014.


Shutterstock/Economiematin
Shutterstock/Economiematin
En cette troisième semaine du mois de décembre 2015 le pétrole a touché le record de 36,14 dollars le baril, du jamais vu depuis 11 ans. Une baisse qui met en crise les principaux groupes pétroliers qui n'ont cessé d'annoncer des licenciements face à la perte de revenus liés aux prix trop bas soutenus par une politique agressive de l'OPEP.

Crédit Suisse anticipe des prix du pétrole très bas jusqu'en 2020 malgré une petite hausse progressive d'ici là. La banque prévoit que le pétrole atteindra les 60 voire les 70 dollars le baril d'ici 4 ans ce qui ne fait pas les affaires des groupes pétroliers. Un baril de pétrole, pour être rentable en l'état actuel du marché, doit en effet coûter au moins 60 dollars.

Si le pétrole ne peut pas augmenter rapidement c'est que le marché va connaître divers changements dans les années à venir. En particulier au niveau des Etats-Unis qui devraient redevenir des exportateurs de pétrole après le vote de la loi qui enlève l'embargo sur l'exportation de l'or noir. Autre source qui va inonder le marché : l'Iran dont les sanctions économiques ont été en partie levées et qui devrait pourvoir exporter plus.

Le secteur devrait donc être encore en crise pendant quelques années et continuer de supprimer des emplois. Depuis 2014 le secteur pétrolier a supprimé 250 000 emplois dans le monde.


Paolo Garoscio
Après son diplôme de Master en Philosophie du Langage, Paolo Garoscio a décidé de se tourner vers... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

OPA du fonds Searchlight sur Latécoère : un nouveau scandale Alstom ?

Frédérique Picard :"j’ai décidé de répertorier les leviers spécifiques qui permettent aux femmes d’oser"

Jean-Louis Scaringella, les taux d’intérêt négatifs ou : « l’euthanasie des rentiers »

La Saga des Audacieux

Pouquoi les ambitions protectionnistes chinoises et américaines frappent la France et l'Europe

Frédéric Verdavaine (Nexity) : « Nous sommes au croisement de nombreux enjeux de société structurants pour l’avenir »

​« L’Etat ne peut pas se transformer en « père fouettard » et réguler avec des mesures très restrictives les acteurs innovants de l’économie collaborative »

"Les collectivités territoriales sont nos partenaires privilégiés." Carmen Munoz, Directrice Générale de Citelum












Rss
Twitter
Facebook