Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

​Prix à la consommation : l'ombre de la déflation plane sur la France





Le 19 Février 2015, par

D'après l'Insee le pays n'avait pas vu ça depuis octobre 2009 : les prix à la consommation ont baissé en France ce qui ne va pas aider la reprise économique. Si en grande partie la baisse des prix est due à la chute du cours du pétrole, qui a baissé jusqu'à moins de 50 dollars le baril avant de se redresser en ce début du mois de février, la France est fortement à risque de déflation. Si elle ne l'est pas déjà.


Shutterstock/economiematin
Shutterstock/economiematin
L'Insee publie ce jeudi 19 février 2015 les chiffres de l'inflation pour le mois de janvier 2015. Les prix sont à la baisse par rapport à décembre 2014 mais également par rapport à janvier 2014, soit sur un an. De quoi inquiéter alors que le gouvernement vise 1% de croissance en 2015.

Dans le détail, les prix à la consommation ont baissé de 1% entre décembre 2014 et janvier 2015 mais selon l'Insee cette baisse est due "essentiellement" aux soldes d'hiver et aux réductions qui leur ont été associées.

Par contre l'Insee a moins d'explications faciles concernant la baisse de 0,4% des prix entre janvier 2014 et janvier 2015. Pour autant l'Institut se refuse de parler déjà de déflation, ce mot qui inquiète les gouvernements et les économistes du monde entier.

L'Insee préfère donc de parler "d'inflation négative" ce qui est un oxymore. Mais en un sens l'Institut n'a pas tort : pour que la "déflation" soit décrété il faut que la baisse des prix soit enregistrée sur plusieurs mois.

Reste que si la France n'est peut-être pas encore effectivement en déflation le risque est énorme : la zone euro devrait elle-même entrer en déflation en 2015 selon les prévisions de Bruxelles alors que la BCE tente depuis des mois de faire remonter l'inflation au niveau souhaitable : un peu en dessous de 2%.


Paolo Garoscio
Après son diplôme de Master en Philosophie du Langage, Paolo Garoscio a décidé de se tourner vers... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »









Rss
Twitter
Facebook