Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

​Publicité : les réseaux sociaux veulent des pubs moins intrusives





Le 13 Avril 2015, par

La publicité est essentielle pour la survie des réseaux sociaux puisque c'est des annonceurs qu'ils tirent la plus grande partie de leur chiffre d'affaires et donc de leurs bénéfices. D'ailleurs, ça fonctionne : 7% du montant total des dépenses publicitaires dans le monde a été absorbé par les réseaux sociaux. Mais la pub indispose les utilisateurs qui risquent, à force, de partir. Alors pour palier à ce problème les réseaux sociaux ont une solution : faire des publicités "masquées".


​Publicité : les réseaux sociaux veulent des pubs moins intrusives
Ce sont des équipes dédiées qui s'occupent de ça : chez Youtube elles sont surnommées Zoo, chez Instagram c'est le Creative Lab qui s'en charge, chez Twitter ce sont les équipes de Brand Strategy. Divers profils, diverses personnes, mais un seul but : rendre la publicité la moins invasive possible. Et pour ce faire ces équipes sont composées bien entendu de spécialistes du marketing, mais également de graphistes et de spécialistes des réseaux sociaux.

Leur travail n'est pas de créer la publicité en soi mais de diriger les marques pour que leurs publicités s'adaptent aux réseaux qu'elles visent. Ces spécialistes les conseillent sur les codes à adopter, le ton, le graphisme... et le résultat est visible. Ou invisible, justement.

Les publicités ainsi créées s'intègrent parfaitement au réseau social si bien qu'elles passent inaperçues auprès des utilisateurs. Ces derniers vont donc les apprécier comme s'il s'agissait de quelque chose de posté par l'un de leurs contacts et vont donc y prêter attention sans détourner le regard ou pire, fermer la fenêtre.

Ainsi les réseaux sociaux ont moins peur que l'abus de publicité ne fasse fuir les utilisateurs et les marques réalisent des campagnes beaucoup plus efficaces et percutantes. L'utilisateur, lui, n'y voit que du feu et se laisse influencer malgré lui, sans même en être conscient.


Paolo Garoscio
Après son diplôme de Master en Philosophie du Langage, Paolo Garoscio a décidé de se tourner vers... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Mode : la vraie révolution digitale a juste démarré

Les enjeux de la délégation de pouvoirs

Risque Amiante : le point sur les nouvelles obligations avec SET Environnement

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Clarifier sa stratégie pour réussir sa transformation digitale

Transformer l’organisation : la « stratégie des 100 projets »

Réussir la transformation de l’entreprise au point de contact client

Julien Aubert, député du Vaucluse : « L’absence de gaullisme fait le lit des extrêmes »
















Rss
Twitter
Facebook