Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

​Swissleaks : HSBC s'excuse auprès de ses clients





Le 16 Février 2015, par

En pleine tourmente une semaine après les révélations du journal Le Monde et l'enquête de l'ICIJ, la banque suisse HSBC, accusée d'avoir aidé ses clients à frauder le fisc, présente ses excuses dans la presse britannique. Et elle se veut rassurante du fait que la fraude fiscale c'est du passé.


Shutterstock/economiematin
Shutterstock/economiematin
C'est une page entière avec une lettre d'excuses signée de la main de Stuart Gulliver, patron de HSBC, que les Britanniques ont pu découvrir ce dimanche 15 février 2015 dans la presse. Dans des titres du dimanche comme le Sunday Times ou le Sunday Telegraph. Une lettre adressée aux clients de la banque suisse au centre du scandale SwissLeaks.

Ce scandale porte sur les révélations du journal Le Monde et l'ICIJ et est issu des données volées à la banque suisse par l'informaticien Hervé Falciani en 2008. Selon la presse quelques 180 milliards d'euros ont été soustraits aux fiscs de plusieurs pays européens grâce à des montages financiers dont HSBC, et en particulier sa filiale britannique, étaient à l'origine.

Dans cette lettre HSBC présente "ses plus sincères excuses" à ses clients tout en remettant les points sur les i concernant certaines informations publiées par la presse internationale. A commencer par le nombre de clients qu'aurait aidés la banque : la presse en annonce plus de 100 000, la banque assure qu'au maximum elle n'aurait eu que 30 000 clients.

Surtout, HSBC veut rassurer sa clientèle et les autorités, qui vont entamer plusieurs procédures d'enquête, sur la situation présente. Les données volées par M. Falciani datent en effet de plusieurs années, entre 2007 et 2008, et, selon la banque, depuis une importante réorganisation de ses filiales a été réalisée.

Elle assure aujourd'hui qu'elle "n'a absolument aucune envie de faire affaire avec des clients qui pratiquent l'évasion fiscale".
 


Paolo Garoscio
Après son diplôme de Master en Philosophie du Langage, Paolo Garoscio a décidé de se tourner vers... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising








Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »

Général Soubelet : « Traitons les vrais problèmes, ne poussons pas les Français à la révolte »









Rss
Twitter
Facebook