Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

​Twitter accusé d'espionner les messages privés





Le 16 Septembre 2015, par

Déjà que le réseau social de micro-blogging ne se porte pas bien et que la Bourse lui fait de moins en moins confiance, la valeur de l'action du groupe est retombée aux niveaux de son introduction à Wall Street voire des niveaux inférieurs, cette plainte risque de mettre encore un peu plus les bâtons dans les roues de Twitter. Surtout si les plaignants gagnent car il y a la stratégie marketing de Twitter derrière.


Shutterstock/Economiematin
Shutterstock/Economiematin
Wilford Raney et d'autres personnes ont déposé ce lundi 14 septembre 2015 une action de groupe contre Twitter auprès de la Cour fédérale de San Francisco. Dans cette plainte ils accusent tout simplement le réseau social d'espionner les messages privés et même de les modifier. Mais on ne parle pas de censure ici, plutôt de marketing.

Selon les plaignants, en effet, lorsque deux utilisateurs s'échangent des messages privés, que le groupe a récemment porté à 10 000 caractères contre les 140 des messages publics, Twitter réalise une modification sur les liens qui y sont intégrés.

En fait Twitter changerait (toutefois avec une fréquence non définie) le lien dans le message privé par une url courte tout en continuant d'afficher l'url originelle aux utilisateurs. Un changement réalisé par un algorithme qui ne change rien pour l'utilisateur, le lien renvoyant toujours vers la même page web, mais qui change beaucoup pour Twitter.

Le réseau social, selon les plaignants, ferait en effet passer l'utilisateur par ses propres serveurs et aurait ainsi des données de trafic précises. Ces données, obtenues sans l'accord des utilisateurs, permettraient à Twitter de mieux négocier ses contrats publicitaires avec ses annonceurs, notamment les médias.

Selon les plaignants cette action contrevient à l'Electronic Communications Privacy Act américain ainsi qu'à la loi californienne sur la vie privée. Pas sûr, toutefois, qu'une telle plainte atteigne les tribunaux.


Paolo Garoscio
Après son diplôme de Master en Philosophie du Langage, Paolo Garoscio a décidé de se tourner vers... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising








Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »

Général Soubelet : « Traitons les vrais problèmes, ne poussons pas les Français à la révolte »









Rss
Twitter
Facebook